Le procès du Bagnard de Yoni Saada

0

Alors que la mode est aux burgers et aux bagels, Yoni Saada prend le contrepied avec Bagnard, une adresse street food dédié au pan bagnat. Alors, que dire pour sa défense ?

yoni saada bagnat

Le prévenu veut faire de Bagnard une cantine méditerranéenne, nous sommes donc allés vérifier par nous-mêmes pour rendre notre sentence. Le verdict est sans appel : “Attendu que les produits sont frais, que l’assaisonnement est juste et que le cadre est soigné, Yoni Saada est disculpé. Néanmoins, il accomplira des heures de travail d’intérêt général pour améliorer sa recette de cheesecake ».

Des plateaux de M6 au Bagnard : cap au sud pour Yoni Saada

Pour une échoppe de street food, le lieu est plutôt chaleureux, on adore le canapé et les fauteuils moelleux qui nous rappellent que sandwich ne doit pas rimer avec « j’ai pas le temps ».
Côté cuisine, l’offre ne se résume pas au traditionnel pan bagnat au thon, il y en a pour tous les goûts : sardines, houmous et boeuf séché. Les puristes grincheront mais il faut savoir vivre avec son temps, et ça Yoni l’a compris.

yoni saada pan bagnat

La sentence du Bagnard en détail

Mon compère ne prend pas de risques et opte pour le traditionnel bagnat au thon (9,50€). Le pain semi-complet vaut le détour. On aime le contraste entre le croustillant à l’extérieur — le sandwich est « flashé » au four avant d’être servi — et le moelleux à l’intérieur. Il est bien garni ; du thon germon Ortiz, quelques anchois, des olives noires, du mesclun et des cébettes. C’est un vrai régal, un aller simple pour le soleil.
Je ne suis pas mécontente non plus avec la version carnivore du bagnat (8,50€) à base de Cecina de Leon. Ce jambon de boeuf ressemble à la viande des Grisons, en plus savoureux. L’assaisonnement est encore plus réussi que celui du bagnat classique, le mariage de la moutarde picadilly avec les oignons caramélisés et les champignons est à tomber.

yoni bagnard déjeuner

En dessert, on est moins convaincus par le cheesecake romarin et citron vert signé She’s Cake. Le fond de pâte est un peu détrempé et on perd le contraste intéressant entre l’appareil à cheesecake et le croustillant la pâte. Côtés saveurs, le citron vert domine et le romarin semble condamné aux oubliettes. Pas grave, le Bagnard de Yoni Saada sort quand même la tête haute de son procès.

EN DEUX MOTS : Yoni Saada prend le monde à contrepied avec son take-away dédié au pan bagnat, ce délicieux sandwich qui nous vient de Nice. S’l n’y a plus de place dans l’échoppe, prenez à emporter ou sinon faites un tour chez Filakia, un autre endroit où il est possible de manger vite et bien dans le quartier.

Prix : environ 9€ le pan bagnat.

• BAGNARD •
7, rue Saint-Augustin
75002 Paris
09 86 17 63 17
Quartier : Richelieu Drouot/Bourse/Opéra

newsletter fin d'article

7.3 Très bon

Le Pan Bagnat version Yoni Saada a de quoi séduire. En effet le Bagnard propose des sandwichs de première fraîcheur, copieusement garnis et astucieusement retravaillés. La version classique vaut le détour et laissez-vous tenter par celui à la Cecina de Leon. Un délice qui a un prix cependant : environ 9€ le pan bagnat.

  • Qualité 7.5
  • Ambiance 8.5
  • Prix 6

About Author

Leave A Reply

Lire plus :
alt="Abantal foie gras"
Restaurant Abantal | Séville

Séville. Tapas et gazpacho sont plus que recommandés sous la chaleur étouffante qui chatouille les 45 degrés. Mais...

Ces bonnes tables qui restent ouvertes au coeur du mois d’août à Paris

Août est un mois sournois pour les gourmets comme vous et moi qui cherchent des restaurants ouverts à...

Fermer