R.I.P. restaurant vietnamien LA TONKINOISE

1 GrumUn seul être vous manque et tout est dépeuplé, c’est avec Lamartine qu’on pourrait inaugurer notre nouvelle rubrique sur les restaurants qui ont fermé. Notre modeste hommage posthume à des adresses qu’on a aimées, ou pas d’ailleurs. Le Grumeau fait dans le social maintenant, on aura tout vu. La rue Philibert Lucot regorge de gargotes vietnamiennes où se pressent des hordes de Parisiens en mal d’exotisme. Nous avions pour habitude de nous arrêter au restaurant vietnamien La Tonkinoise.
La devanture était cheap comme on aime et surtout il y avait cet inimitable aquarium qui trônait tel un joyau au milieu de la salle. La patronne y était fort accueillante, ce qui est à souligner dans ce genre d’établissements, mais le naturel reprenait vite le dessus : le reste du service se montrait nettement plus abrupte. Cette cantine vietnamienne proposait les classiques auxquels on s’attend à des prix doux, sans trop s’écarter des sentiers battus.

Mon compère commandait des nems à la crevette. Verdict : la croustillance était bien là ; la sensation de gras discrète ; la farce assez goûteuse. Rien de transcendant, c’était plutôt une bonne surprise pourtant, la qualité des pâtés impériaux laissant habituellement à désirer, entre l’huile qui reste en bouche, l’épaisseur de la pâte et la farce aux ingrédients plus que mystérieux.

alt="restaurant vietnamien LA TONKINOISE"

Le ballet des plats se poursuivait avec des Banh Cuon au porc, vous savez ces ravioles à la viande cachée dans une pâte de riz. Plutôt pas mal.
J’enchaînais souvent avec un Bo Bun, plutôt moyen, carrément pas bon en fait. Mais j’oubliais vite car la quantité de glutamate qu’il contenait me rappelait les déjeuners du dimanche chez ma grand-mère, un petit despote vietnamien d’1m50, où on finissait par se rouler parterre car le glutamate ça fait franchement mal à l’estomac.

alt="restaurant vietnamien LA TONKINOISE"

alt="restaurant vietnamien LA TONKINOISE"

Vous l’aurez compris, on l’aimait bien cette Tonkinoise, elle va nous manquer même si on n’y a pas dégusté nos repas les plus mémorables. Dans un genre plus raffiné et pour des plats bien meilleurs, on vous conseille de manier vos baguettes à l’Entre Deux Rives, dans le 2ème.

Newsletter

Written by

Vous êtes insatiable ? Consultez d'autres articles :

Tags:

4 Responses to “R.I.P. restaurant vietnamien LA TONKINOISE”

  1. 13/12/2013 at 12:40 #

    Il est mignon cet article plein de nostalgie !

    • 13/12/2013 at 14:46 #

      Merci Aurore, la fermeture nous a fait un petit coup au coeur c’est vrai.

  2. Micheline
    20/12/2013 at 13:56 #

    A part le nom du restaurant, la cuisine plutôt médiocre et votre jeunesse, que regrettez-vous ?
    A nostalgie quand tu nous tiens…..

Leave a Reply