Le restaurant KIKU, un des meilleurs japonais de Paris

2 GrumLe quartier regorge de bonnes adresses, mais le restaurant Kiku est vraiment le japonais à ne pas manquer. J’y étais allé il y a quelques années pour un percutant déjeuner, un voyage culinaire pour moins de 20€. Depuis, les prix ont augmenté mais la cuisine est montée en gamme aussi.
La réservation est obligatoire, il faut dire que les places sont limitées. Le cadre est très japonisant et le service aux petits soins comme on se l’imagine au pays du soleil levant. Bizarre quand même que la serveuse ferme la porte à clef après que chaque client soit entré. La sécurité à la japonaise ça rigole pas.

Le riz complet est encore ferme à coeur et la préparation à la courge, genre crème brûlée nippone, est bien relevée ; mais passons au nerf de la guerre.

alt="restaurant kiku"

On entame en douceur par des tempuras de crevettes, araignée de mer et petits légumes. La pâte à tempura est parfaite, légère et pas trop grasse. Petit coup de coeur pour l’araignée de mer aux saveurs délicates : un crustacé qui gagnerait à être connu.
En face, ma compère s’attaque à un chirashi de maquereau agrémenté de quelques oeufs de saumon. Il n’a pas été trop assaisonné, la saveur délicate du poisson est ainsi préservée. Une entrée en matière réussie, on sent que la qualité des produits est irréprochable chez Kiku.
On partage enfin une aumônière de bar cru, carrément fondant, loin de la texture viandeuse des sushis du coin de la rue.

alt="restaurant kiku"

alt="restaurant kiku"

alt="restaurant kiku"

Rien de mieux par un temps glacial que la marmite de poissons Kiku, un plat généreux et réconfortant. A l’intérieur de la petite marmite en fonte, on trouve un joli morceau de saumon, du tofu, et des légumes fondants à souhait. On imagine que l’ensemble a du mijoter pendant un bon moment, c’est très savoureux. Un peu trop sucré pour moi cependant.
Le chef n’ayant pas trouvé de turbot à la poissonerie, il nous propose de la dorade à la place et on ne s’en plaint pas trop. Le filet de dorade est juste saisi, et magnifié par une sauce à base de soja et d’épices japonaises, un régal.

alt="restaurant kiku"

alt"restaurant kiku"

On s’abstient de terminer par du sucré, les desserts japonais n’ont jamais été notre tasse de thé, et surtout on a mangé comme des empereurs ce soir-là.
C’est donc un vrai coup de coeur qu’on a pour ce petit restaurant de la rue Richer. Côté prix, le menu est à 35€, pas excessif vu la prestation de haute volée. Entre Kiku et l’excellent Guilo Guilo, vous ne pourrez plus dire que vous ne savez pas où manger japonais à Paris.

KIKU
56 Rue Richer
75009 Paris
01 44 83 02 30
Quartier : Grands Boulevards, Cadet, Richer

Newsletter

Written by

Vous êtes insatiable ? Consultez d'autres articles :

Tags:

6 Responses to “Le restaurant KIKU, un des meilleurs japonais de Paris”

  1. 11/12/2013 at 15:41 #

    J’ai les papilles en émoi suite à la lecture de cet article !

  2. 12/12/2013 at 14:13 #

    Testé aussi juste avant mon depart à NY, j’avais bcp aimé! Mais j’avais pas fait l’impasse sur les desserts et j’avais decouvert avec bonheur la glace au sésame noir !

  3. Micheline
    13/12/2013 at 18:04 #

    Les photos sont superbes et le texte donne envie d’y faire un tour

  4. 15/12/2013 at 13:48 #

    Il me semble, si ma mémoire est bonne, que la chef n’est pas Japonaise justement. J’avais aussi apprécié le restaurant il y a 3 ans et votre article m’a donné envie d’y retourner !
    Quant à la porte fermée à clef, pas très accueillant et pas du tout Nippon ! Le pays du monde où on est le plus en sécurité :p

    • 15/12/2013 at 13:50 #

      Merci pour l’info DrV, on était persuadé que le chef était japonaise !

Trackbacks/Pingbacks

  1. Le restaurant KIKU, un des meilleurs japonais d... - 11/12/2013

    […] Le quartier regorge de bonnes adresses, mais le restaurant Kiku, rue Richer dans le 9ème arrondissement, est vraiment le japonais à ne pas manquer. J'y étais allé il y a quelques années pour un p  […]

Leave a Reply