Le Grand Cru Vanille, le meilleur gâteau de Philippe Conticini

5

Le nom peut sembler un peu gnangnan, mais on a goûté au Grand Cru Vanille de la Pâtisserie des Rêves. Philippe Conticini fait ce qu’il y a de mieux pour les becs sucrés. Après avoir bourlingué dans plusieurs maisons prestigieuses comme Petrossian, le pâtissier a fini par ouvrir sa boutique parisienne à deux pas du Bon Marché. On en compte aujourd’hui trois, dont un salon de thé dans le cossu 16ème arrondissement. Pas question de bonnes fées ou de baguettes magiques à la Pâtisserie des Rêves, mais du talent à l’état brut de Conticini. Tout est précis, gourmand et raffiné dans ses desserts, ce qui fera sûrement oublier un service un peu approximatif et une présentation sous cloche des pâtisseries un poil tape à l’oeil.

On entame notre copieux goûter avec une création originale de Conticini : le Grand Cru Vanille. C’est une découverte pour moi. Les arômes de vanille sont intenses, frôlant parfois une amertume bien balancée par le crémeux de la préparation et le moelleux de gâteau.

alt="grand cru vanille"

Encore une tarte pour notre goûter à la Pâtisserie des Rêves : celle au citron, meringuée, divine. Pâte sablée craquante mais pas sèche pour un sou et saveur citronnée bien présente font de ce dessert une merveille. Mon compère qui n’est habituellement pas un adepte des tartes meringuées se laisse même tenter car celle-ci n’est pas trop sucrée.

alt="goûter à La Pâtisserie des Rêves"

Le paris-brest de Conticini a fait couler beaucoup d’encre et on comprend pourquoi : la pâte à chou est réussie et le coeur coulant praliné est une jolie trouvaille. En revanche on regrette que le goût du praliné soit un peu trop en retrait et, au risque de nous répéter, notre paris-brest préféré reste celui de l’indétrônable Jacques Génin.

alt="Pâtisserie des Rêves Paris Brest"

Enfin une dernière douceur pour la route : tarte Tartin. Les morceaux de pommes sont généreux, moelleux et respirent encore le beurre frais. Le vrai plus de cette pâtisserie c’est surtout la qualité irréprochable de la pâte feuilleté et les noisettes caramélisées qui sont à se damner.

Le Grumeau ne saurait donc que trop vous recommander d’aller prendre un goûter à la Pâtisserie des Rêves. Côté prix, ça ne fait pas trop rêver, mais rien d’étonnant non plus : comptez de 5 à 7€ pour un gâteau individuel. On trouve aussi des viennoiseries qui semblaient très gourmandes, à tester la prochaine fois !
Pour tout savoir sur les boutiques et le salon de thé de Philippe Conticini, les horaires et les pâtisseries, cliquez ici.

Prix des gâteaux Philippe Conticini : environ 6€ le gâteau individuel, 36€ pour 4 personnes, 54€ pour 6 personnes

LA PÂTISSERIE DES RÊVES
93 rue du Bac
75007 Paris
Autres adresses : rue de Longchamp et rue Poncelet

Newsletter

8.3 COUREZ-Y
  • QUALITÉ 8.5
  • PRIX 8

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

5 commentaires

  1. C’est marrant, je pensais justement à la Pâtisserie des Rêves ce matin! Je n’y suis allée qu’une fois et il faudrait vraiment que j’essaie leur salon de thé (il était bondé avec une longue file d’attente). Je n’ai entendu que du bien de leurs pâtisseries et la présentation est vraiment sympa.

  2. Micheline on

    Je suis tout à fait d’accord avec vous.

    Malgré son nom et sa présentation un peu prétentieux, je n’ai jamais été déçue par ses pâtisseries.

    Son succès est hautement mérité.

    J’adore votre blog

  3. Ah ! La pâtisserie des rêves,du bon comme du moins bon,un peu comme Pierre Hermé.

    Je suis d’accord avec vous la tarte citron qui est vraiment extra,et le grand cru vanille qui est un grand moment de la pâtisserie,leur Paris Brest est vraiment bien aussi.

    Par grosse déception sur le millefeuille,mou et farineux,et sur le grand cru chocolat que j’ai trouvé banal,leur tiramisu est beaucoup trop sucré à mon goût.

    Cela dit ça reste,une adresse sympathique.

Leave A Reply

Lire plus :
Les Jardins de Sophie, restaurant brillant dans les Vosges

La question est inévitable, qui a eu l'idée de dégoter un restaurant à Xonrupt-Longemer ? Seul mon acolyte...

FOLKS AND SPARROWS, UN REPÈRE POUR BECS FINS

Le meilleur argument pour convaincre Alice de traverser tout Paris pour un sandwich ? Lui susurrer à l'oreille...

Fermer