Pâtisserie Gastel : les délices d’Enghien-les-bains enfin à Paris

0

Olivier Stehly, le polisson pâtissier aux fourneaux de la Pâtisserie Gastel, a ouvert une boutique rue La Fayette. Les Parisiens pourront enfin jouir de son talent et de ses gourmandises coquines.

alt="patisserie gastel paris"

Les préliminaires…

Sur les conseils de l’aimable vendeuse, je me laisse tenter par un mac-honoré caramel-mangue : un saint-honoré revisité avec des macarons pour doubler le plaisir. Cette débauche sucrée mêle le croquant moelleux du macaron avec la douceur et la légèreté de la mousse, le fondant du caramel avec le craquant du biscuit sablé pour un résultat très sensuel.

alt="patisserie gastel paris"

La fraicheur de la mangue contraste agréablement avec le sucré du caramel bien goûteux. J’aurais peut-être aimé une pointe d’acidité supplémentaire pour dévergonder d’avantage cette décadente gâterie.

… Et le point G

Après cette délicieuse entrée en matière, je grignote un point G pistache-griotte. Là encore, c’est une douceur très voluptueuse. Le croquant de la coque en chocolat blanc recouvre une mystérieuse crème à la pistache, mousseuse et fondante à la fois, dans laquelle se cachent de pulpeuses griottes. Les pétillantes pépites parsemées sur la robe en chocolat apportent une touche de sel qui pimente l’ensemble.

alt="patisserie gastel point g"

alt="patisserie gastel paris"

Si les goûts de la pistache et du chocolat blanc sont bien présents et explosent en bouche pour un résultat orgasmique, j’aurais aimé que la griotte soit plus acidulée pour équilibrer le sucre du chocolat blanc et la douceur de la pistache. Peut-être est-ce pour laisser un goût de revenez-y  ?

EN DEUX MOTS : La pâtisserie Gastel a la volonté de dynamiter la scène (trop) classique de la pâtisserie parisienne. On y perd parfois en subtilité — autant dans le langage que dans les balances en sucre — mais l’essentiel est là. Et petite recommandation de dernière minute, évitez d’apporter ses gâteaux à belle-maman dimanche prochain, ça risquerait de mal passer.

Prix : comptez entre 4,50€ et 5,50€ pour un plaisir sucré et 3,90€ pour un point G.

GASTEL
102 rue La Fayette
75010 Paris
01 42 47 19 56
Ouvert du lundi au samedi de 10h30 à 19h30

newsletter fin d'article

6.8 Pas mal

Gastel a trouvé le point G, une pâtisserie riche en saveurs et présentée comme une glace sur un bâtonnet. Certaines créations de cette pâtisserie du 10ème arrondissement sont trop sucrées, mais l'ensemble est plus que satisfaisant.

  • Qualité 6
  • Prix 7.5

About Author

Leave A Reply

Lire plus :
L’interview gourmande : Jeanne du blog Curiosités et Futilités

Derrière l'excellent blog Curiosités et Futilités se cache Jeanne, une expat' française qui a posé ses valises à...

La meilleure tarte au citron de Paris ?

La tarte citron basilic de Génin, un choc pour les papilles Le visuel de la tarte au citron de Jacques Génin...

Fermer