Restaurant Gravelier, un super néo-bistrot à Bordeaux

0

Nous cherchions un bon néo-bistrot à Bordeaux et Gravelier — quartier des Chartrons — tape en plein dans le mille. Cuisine déliée, décor contemporain et menu déjeuner entrée-plat-dessert affiché à 28€, le néobistrot bordelais a décidément tout pour nous plaire. Le chef Yves Gravelier ose les prises de risque en revisitant les classiques avec sentiment et pratique une grille tarifaire plus qu’honnête. Ici on ne se fiche clairement pas du client, ni de son portefeuille. Récit d’un déjeuner sans faute — à l’image de ces makis chauds servis en amuse-gueules.

Crème de potiron, brochette de dinde citronnée et petit croustillant ; en quelques coups de cuiller l’entrée est déjà consommée. L’acidité de l’agrume apporte un bel équilibre à la richesse du velouté et la dinde n’est pas sèche pour un sou.

alt="restaurant gravelier"

Le menu se poursuit avec un plat terre et mer, composé autour de la lotte, du lard et de haricots au chorizo. Sur le papier le mariage peut sembler bancal, comme si on demandait Jean-Luc Mélenchon de faire campagne avec le Medef. Etonnamment ça fonctionne. Dans l’assiette je veux dire. La dernière fois que j’ai vu ce poisson aussi bien cuisiné, ça remonte à notre visite au Chatomat.
Le poisson est cuit avec précision et ses délicates saveurs iodées s’associent avec gourmandise à la virilité du lard. Seul petit bémol s’il fallait en noter un, les haricots sont un poil farineux.

alt="restaurant gravelier"

Pour terminer, les Gravelier nous propose un dessert de saison, une déclinaison autour de la clémentine : crèmes, sorbets et meringues. La note de légèreté qu’il nous fallait pour finir un copieux déjeuner. Comme le reste du déjeuner c’est simple, sincère et sans fioritures.

alt="restaurant gravelier"

Le menu déjeuner de Gravelier est clairement une aubaine, nous on signerait volontiers pour y retourner tous les jours. Dommage, 3h30 de train ça fait beaucoup.
Yves Gravelier a choisi son camp, à la sophistication il préfère une cuisine qui touche le coeur par sa sincérité et sa sobriété. Aucun élément de trop ni d’effet de manche dans ses assiettes, alors chapeau l’artiste [que l’on aperçoit derrière le panneau de verre qui sépare la salle de la cuisine ouverte]. On vous conseille vivement ce charmant néo-bistrot à Bordeaux.

Prix : 25€-55€

GRAVELIER
114 Cours de Verdun
33000 Bordeaux – France
05 56 48 17 15

Newsletter

7.7 COUREZ-Y
  • QUALITÉ 7.5
  • AMBIANCE 7.5
  • PRIX 8

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

Leave A Reply

Lire plus :
top-3-mois-FR1
NOTRE TOP 3 DU MOIS | NOVEMBRE 2015

Chaque mois le Grumeau fait le bilan et vous propose ses trois adresses favorites. Du sucré, du salé mais...

bread and roses dejeuner
Le meilleur petit-déjeuner de Paris, Bread and Roses ?

Un ami me disait que le meilleur petit-déjeuner de Paris se trouvait chez Bread and Roses. Cette boulangerie au...

Fermer