Acide Macaron, Jonathan Blot donne du piquant aux macarons

5

2 GrumPar pitié, vous les amoureux du macarons, oubliez Ladurée et Pierre Hermé un instant, juste le temps qu’on vous présente Jonathan Blot. En passant par les Batignolles l’autre jour, on est restés scotchés quelques instants devant la vitrine de sa boutique Acide Macaron, avant de se décider finalement à la dévaliser. Chaque merveille a son petit prénom : on commande donc un Olivier, un Bruno, une Ava et quelques un de leurs compères ; et on emmène tout ce beau monde chez nous.

acide2

La dégustation commence sur le chemin et on n’est pas déçus ; les saveurs sont bien préservées, et surtout les macarons sont très frais. Ma préférence va à Renata, une petite bombe toute en subtilité parfumée au thé vert et au jasmin. Mais Olivier (chocolat et fève tonka) se défend bien aussi, notamment grâce au tonka qui apporte une touche épicée très agréable. Enfin, vrai coup de coeur pour le Jonathan : l’association étonnante du yuzu et du thé noir est une réussite.

acide1

Jonathan Blot dépoussière donc ce grand classique avec brio, et ceux qui regrettent qu’il se soit installé dans le très calme quartier des Batignolles peuvent se rassurer parce qu’une boutique Acide Macaron devrait ouvrir rive gauche, au 10 rue du Bac, dans les prochaines semaines.
De mémoire, le macaron est à 1,20€ l’unité et le prix est dégressif selon la quantité choisie.

Prix des macarons Acide Macarons : 1,20€ à l’unité

ACIDE MACARON
72 Rue Legendre
75017 Paris
01 53 11 19 51
Quartier : Batignolles/Brochant/Place de Clichy

Newsletter

Share.

About Author

5 réponses à “Acide Macaron, Jonathan Blot donne du piquant aux macarons”

  1. Ces macarons sont une tuerie ! je pèse mes mots.
    J’étais, comme beaucoup, un peu déçue par tous ces nouveaux macarons sans saveur.
    Ils ont trouvé leur maître.
    A goûter de toute urgence

  2. Waou, votre sélection me donne l’eau à la bouche. Rien qu’en lisant vos mots, je suis tombée raide dingue de Renata et Jonathan. Merci pour l’adresse !

Laisser un commentaire