Les Deux Abeilles : un goûter renversant près de la tour Eiffel

11

Le salon de thé Les Deux Abeilles a tout pour plaire à l’heure du goûter. D’abord, l’endroit est bien caché est à deux pas des Invalides et de la Tour Eiffel pour les amateurs de balades. Mais surtout ce salon de thé est une bien jolie ruche à l’intérieur : l’espace est vaste, mais demeure intimiste ; l’arbre dressé au milieu de la deuxième salle confère au lieu un petit air de campagne et les pâtisseries exposées sur des chariots semblent alléchantes.

déco les deux abeilles

Le tout fait très girly et semble parfait pour un goûter entre filles (il n’y a que ça autour de nous d’ailleurs) ou à l’heure du déjeuner avec quelques options salées au menu. Mais faites attention parce que les deux abeilles qui tiennent la boutique, une mère et sa fille, piquent sacrément quand même.

Premier hic, l’accueil. On ne s’attend pas à être cajolés, mais tout de même, un simple sourire aurait été bienvenu. C’est aussi sec que le gâteau au chocolat qu’on s’apprête à déguster. Prenons donc place dans l’indifférence générale. On déclenche déjà plus d’émotion auprès de la propriétaire qui manque de nous faire arrêter quand on prend en photo le magnifique buffet de desserts — la première image est une rescapée du déluge de reproches qui se sont abattus sur nous.  Au menu, des tartes et des gâteaux qui ont l’air très alléchants, on ne sait que choisir.

tartes les deux abeilles paris

Mais la deuxième déception ne tarde pas : pour des gâteaux presque comme à la maison (tartes aux fruits, crumbles, gâteaux au fromage blanc, etc.) on ne s’attend pas à des prix presque comme dans les palaces. Et c’est pas très loin d’être le cas. Notre goûter aux Deux Abeilles s’annonce mal. Les citronnades au miel feront elles aussi sacrément grimper l’addition. Elles ne sont pas mauvaises, mais pas de quoi casser trois pattes à un canard.

Le gâteau au chocolat n’est pas bien savoureux et la cuiller d’onctueuse crème fouettée qui l’accompagne ne saurait faire oublier son manque de moelleux. Dommage. Le gâteau au chocolat devrait figurer au panthéon des desserts inratables dans un salon de thé. Les Deux Abeilles se rattrapent néanmoins avec un joli crumble aux fruits rouges, goûteux et bien fruité. Nous avons également apprécié la tarte au citron, aux saveurs bien concentrées, même si une meringue plus tendre aurait été un bonus.

gouter les deux abeilles

Les gâteaux sont assez bons, mais on en paie le prix cher (l’addition avoisine les cinquante euros pour trois boissons et trois pâtisseries) on ne peut laisser passer un gâteau au chocolat râté et un accueil digne d’une prison turque (et précisons que Le Grumeau n’a rien contre les Turcs). Dommage on avait très envie d’aimer ce salon de thé à deux pas des Invalides. Notez aussi que les Deux Abeilles fait office de restaurant le midi et propose un menu déjeuner toujours aussi cher mais pas si mauvais avec quelques salades et des quiches.

tarte citron les deux abeilles

Prix : environ 10€ le dessert

Les alternatives

Allez plutôt du côté de Colorova (Paris 6ème) ou Jacques Génin (Paris 3ème) si vous êtes à la recherche de pâtisseries plus abouties et d’un service plus à la hauteur.

LES DEUX ABEILLES
189 rue de l’Université
75007 Paris
+33 (0)1 45 55 64 04
Quartier : Alma/Tour Eiffel/Musée du Quai Branly

Newsletter

LES DEUX ABEILLES

4.7 A éviter
  • Qualité 6
  • Ambiance 3
  • Prix 5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

11 commentaires

  1. Micheline on

    Je suis tout à fait d’accord avec votre article.
    J’ajouterais, qu’en plus, vos photos sont particulièrement réussies et gomment toutes les imperfections de l’endroit : décoration désordonnée, tableaux et glace mal placés, peinture fatiguée..
    Le lieu pourrait être merveilleusement décoré et se prêterait à une atmosphère plus conviviale, quelques touches de couleurs bien placées. Le ficus est superbe et pourrait donner lieu à une décoration de jardin plus poussée.
    On en oublierait presque que la pâtisserie manque de fraicheur et les prix sont trop élevés.

  2. Tillet Barbat Michelle on

    Je ne connais pas les Deux Abeilles, mais avec tout ce que je viens de lire, il est certain que je me garderai bien d’y entrer.
    Merci.

    • legrumeau on

      Oui, ce n’était pas une bonne expérience. Dommage car le buffet avait l’air appétissant.

    • legrumeau on

      Merci cher Gourmand, et bienvenue dans la communauté Grumeau. On attend la visite de la gourmande aussi !

  3. Stéphanie on

    Bonjour,
    Bravo pour cet article qui est sincère et…avec lequel je suis entièrement d’accord. J’ai habité longtemps à 200 mètres des 2 abeilles et j’y suis allée plusieurs fois, à chaque fois j’ai été mal reçue…jusqu’au jour où j’ai dit Basta, plus jamais je n’y ai remis les pieds.

    • Dommage, les propriétaires ont de l’or dans les mains et gâchent ce potentiel incroyable. L’emplacement est fabuleux, la déco est sympa, les gâteaux sont pas mal mais un tel niveau de service est déplorable.

  4. Bonjour,

    Je travaille à deux pas des 2 abeilles et je confirme non seulement les prix exubérants, mais pour moi le plus inadmissible, c’est cet accueil à la limite de l’agressif, j’en avais été assez choquée la première et unique fois que j’ai mis les pieds dans cet endroit. La mère est une vraie sorcière y a pas d’autre mot.

    Passez votre chemin

Leave A Reply