LES BONNES ADRESSES D’ARIANE GRUMBACH, DIÉTÉTICIENNE

1

Le Grumeau, amoureux du gras et des jus crémés, invite aujourd’hui une diététicienne. Contradictoire ? Que nenni. Ariane, diplômée d’HEC et gourmande depuis toujours, a quitté le monde de l’entreprise il y a quelques années pour devenir diététicienne. Contre les régimes et les privations, on valide à 100% son approche du bien manger. Avec beaucoup d’esprit et sans dogmatisme, elle partage sur son blog ses pérégrinations gourmandes, ses conseils et sa vision du bien-être.

TA CANTINE PARISIENNE ?

Pour un déjeuner rapide et super sympa en semaine (à condition impérative d’éviter l’heure de pointe), sans conteste Mûre (ok, pas très original !), pour moi le meilleur rapport qualité-prix dans ce créneau. Je m’y régale d’un trio de salades hyper parfumées avec un max d’ingrédients.
J’aime beaucoup aussi la Cantine vagabonde, avec un menu très court, bio et veggie, qui change tous les jours et des plats toujours bons et très bien assaisonnés. Mais bon, à quand une super cantine à deux pas de mon cabinet qui me découragera vraiment de préparer mes bentos maison ?!
Un peu plus cher, un endroit que j’adore pour l’originalité de ses recettes qui régalent tous les sens et où je vais souvent, c’est la Pascade d’Alexandre Bourdas.

LE PLAT QUE TU AS TELLEMENT AIMÉ QUE TU EN RÊVES ENCORE LA NUIT ?

Spontanément, je dirais un chou à la rhubarbe de Claire Damon, chez des Gâteaux et du Pain, d’une délicatesse inouie, un merveilleux hommage à ce mets que j’adore.

LE PLAISIR EST UNE NOTION CENTRALE DANS TON APPROCHE. OÙ RÉSERVER QUAND ON VEUT SE FAIRE PLAISIR JUSTEMENT ?

Oh la la, dure question tant chaque personne a ses goûts particuliers et ses préférences. D’ailleurs, on me demande souvent des adresses et j’adapte autant que possible ma réponse à la personne : plus ou moins tradi ou aventureuse, amoureuse de cuisine bistrot ou exotique…
Je crois, même si je peux apprécier de manger seule, que le plaisir est aussi dans le partage avec des proches appréciant un bon repas. Je recommande d’écouter ses envies, de se faire confiance et de ne pas culpabiliser : on a le droit de préférer un bon burger à du poisson vapeur ! Et aussi d’écouter son appétit : dommage de s’embarquer pour un repas en dix services si on n’a pas très faim.
Comme il est encore très rare de trouver des endroits proposant deux tailles de portions alors qu’on a tous un appétit différent, je suggère de préférer des lieux où on ne doit pas suivre un menu imposé entrée-plat-dessert. Pour pouvoir selon sa faim et ce que propose la carte, prendre entrée-plat, entrée-dessert, deux entrées-dessert, plat-dessert, un plat…
J’ai beaucoup aimé cette année Grand Coeur, sa superbe terrasse, ses plats raffinés et ses desserts délicieux. Ou le Servan avec des plats originaux vraiment top. Pour un bon déjeuner style bistrot avec de bons produits, j’apprécie les Philosophes du restaurateur activiste Xavier Denamur (toujours pas goûté à sa tarte Tatin parait-il fantastique…). Si on aime la nourriture japonaise, on pourra se faire plaisir chez Takara ou Kifune par exemple. Pour des moments festifs, je recommande Ze Kitchen Galerie ou le menu déjeuner relativement accessible de Kei, où on passera un moment assez inoubliable.

LA GOURMANDISE À LAQUELLE TU NE SAIS PAS RÉSISTER ?

Une bonne tartine de pain beurré, c’est un incontournable pour moi ! (et je plains ceux qui s’en privent sans raison…) : je varie les pains mais je suis très exigeante en la matière. J’adore celui de la Gambette à pain dans le 20eme mais je n’ai pas toujours le temps d’y aller alors il y a aussi le Pain du Coin de Liberté par exemple. J’aime les pains qui ont du goût et une bonne croûte épaisse. Je regrette qu’on n’aie pas à Paris une Dame Farine… Mais j’attends avec impatience l’ouverture de la boulangerie de Terroirs d’Avenirs, annoncée vers le fin de l’année. Vu la qualité du reste de leur offre, ce devrait être top et ce sera une escale de plus rue du Nil… Pour le beurre, j’aime selon les moments du doux ou du demi-sel, je ne suis pas sectaire… notamment Beillevaire, Bordier, Le Ponclet ou autres beurres artisanaux de qualité.

QUEL EST L’INGRÉDIENT QUE TU AS TOUJOURS DANS TA CUISINE ?

Des noisettes ! J’en suis hyper fan et j’en mets partout : je les grignote nature pour un mini en-cas, je les mets concassées dans plein de salades, une pâte à crumble ou du granola, je les réduis en poudre pour une pâte à tarte ou un gâteau. Et forcément des sublimes noisettes du Piémont qui n’ont strictement rien à voir avec ce qu’on trouve en général ! Je suis fan aussi de toutes les déclinaisons : praliné, gianduja, Paris-Brest…

QUI INVITERAIS-TU À LA TABLE DE TON DÎNER IDÉAL ? OÙ IRIEZ-VOUS ?

En fait, pas de personnalités foisonnantes dont la conversation passionnante me détournerait un peu trop du contenu des assiettes. Le convive parfait d’un dîner idéal, c’est celui que je pratique quotidiennement car avec lui, je suis assurée du parfait équilibre entre les échanges verbaux et l’attention aux mets. On serait dans un lieu au climat doux avec une légère brise permettant de dîner dehors au milieu des arbres, à la lueur des bougies, il y aurait un service attentionné et souriant sans obséquiosité, un menu surprise réalisé avec beaucoup de plats différents cuisinés avec des aliments frais de saison de top qualité qui me feraient découvrir de nouveaux territoires gustatifs.

TU N’AS PLUS QU’UNE JOURNÉE À VIVRE. TON DERNIER REPAS ?

On passerait une bonne partie de la journée à table, avec quelques pauses quand même 😉 Tout est servi en petites portions (pas minuscules quand même…) pour profiter du maximum de plats différents.
J’espère que ce sera l’été pour qu’on me serve une salade tomate-mozzarella-basilic avec des ingrédients au top et une tartine de ratatouille. Je fais venir du Japon un maître sushi qui me prépare quelques pièces de grande fraicheur et un maître tofu qui réalise quelques bouchées savoureuses avec cet ingrédient que beaucoup méconnaissent. Je fais réaliser quelques plats par Alexandre Bourdas, Sang Hoon Degeimbre, Kei Kobayashi, William Ledeuil autour des légumes, des céréales et des produits de la mer. Il y a un plateau de quelques fromages avec une dominante de ceux de chèvre. Yannick Tranchant fait un assortiment de plusieurs desserts. Je termine par quelques chocolats de la Maison du Chocolat et je dis adieu à ce monde sur une belle note finale en cohérence avec ma vie 🙂


RETROUVEZ D’AUTRES INTERVIEWS BONNES ADRESSES


LES HOT SPOTS D’ARIANE GRUMBACH

Mûre | 6 Rue Saint-Marc, 75002 Paris | Ne prend pas les réservations
Cantine Vagabonde | 11 Rue d’Aubervilliers, 75019 Paris| +33 1 46 07 44 89
Pascade | 14 Rue Daunou, 75002 Paris | +33 1 42 60 11 00
Des Gâteaux et du Pain | 63 Boulevard Pasteur, 75015 Paris et 89, rue du Bac, 75007 Paris
Grand Coeur | 41 Rue du Temple, 75004 Paris | +33 1 58 28 18 90
Servan | 32 Rue Saint-Maur, 75011 Paris | +33 1 55 28 51 82
Les Philosophes | 28 Rue Vieille du Temple, 75004 Paris | +33 1 48 87 49 64
Takara | 14 Rue Molière, 75001 Paris | +33 1 42 96 08 38
Kifune |  44 Rue Saint-Ferdinand, 75017 Paris | +33 1 45 72 11 19
Ze Kitchen Galerie | 4 Rue des Grands Augustins, 75006 Paris | +33 1 44 32 00 32
Kei | 5 Rue Coq Héron, 75001 Paris | +33 1 42 33 14 74
La Gambette | 86 Avenue Gambetta, 75020 Paris | +33 1 43 64 52 34
Liberté | 39 Rue des Vinaigriers, 75010 Paris | +33 1 42 05 51 76
Neva Cuisine | 2 Rue de Berne, 75008 Paris | +33 1 45 22 18 91


10.0
  • 10

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

Un commentaire

  1. Pour info complémentaire, la boulangerie Terroirs ouvre demain 18/12 et j’ai enfin goûté la tarte Tatin des Philosophes qui est un délice !

Leave A Reply

Lire plus :
Les Jardins de Sophie, un hôtel sympa pour un week-end romantique dans les Vosges

Besoin de vous ressourcer loin du tumulte parisien ? Nous vous proposons aujourd'hui un week-end romantique dans les...

scoop me a cookie paris
ET SI LAURA PETIT METTAIT PARIS AU COOKIE ?

Scoop me a cookie : une adresse qui pourrait bien vous rendre accro et donner des cheveux blancs à...

Fermer