JUNGSIK, GASTRONOMIE CORÉENNE HAUTE COUTURE À NEW-YORK

3

Voici un repas qui restera dans les annales du Grumeau : notre dîner chez Jungsik. Du jamais vu ailleurs, une cuisine coréenne new wave, largement influencée par les saveurs européennes et tirée à quatre épingles. Il fallait au moins ça pour nous réconcilier avec les étoilés Michelin de New-York, après une expérience assez convaincante au Bernardin, mais franchement décevante au Jean-Georges.

Jungsik new york

JUNG SIK LE BON ÉLÈVE : LE MICHELIN, 50 BEST RESTAURANTS… (ET MAINTENANT LE GRUMEAU)

jungsik restaurant new yorkAux commandes ? Jung Sik Yim. Son nom ne vous dit certainement rien, et c’est bien dommage — vous auriez dû vous initier au coréen bien avant. Séance de rattrapage : Jungsik, sa première adresse de Séoul, se hisse à la dixième place des 50 Best Restaurants d’Asie. Ces classements valent ce qu’ils valent certes ; mais les deux étoiles Michelin attribuées à son restaurant new-rkrkais, aussi nommé Jungsik, sont une autre preuve du talent du chef.

CUISINE CORÉENNE MÉTISSÉE VERSION 2.0

On tombe sous le charme d’une limande, un poisson au caractère pas si plat qu’il n’en a l’air. Travaillé cru et agrémenté de sésame, le poisson est fondant et on lui trouve presque des notes lactées. Mention spéciale au riz croustillant qui l’accompagne pour un jeu de texture saisissant.
Le bibimbap du Jungsik est royal. Ce n’est pas moi qui le dit, c’est écrit sur la carte, si si. En effet le mastodonte de la street food coréenne rencontre les étoiles : du foie gras, un riz façon risotto, le tout caché sous un tapis de truffes. Très chic quartier de TriBeCa oblige ? Toujours est-il que la revisite tient la route avec brio. C’est un plat marqué, plein de relief et terriblement généreux. À New-York, les chefs ne craignent ni les métissages ni les mariages sortis de nulle part — rappelez-vous notre dîner au Dieci dans le Lower East Side, une table qui mêle sans complexe terroir italien et saveurs nipponnes.

JUNGSIK NEW YORKJUNGSIK NEW YORK

Les plats sont tout aussi incandescents. On quitte les confins de la Corée pour une proposition à l’accent hexagonale, le homard dans son bain de beurre blanc. La réalisation est parfaite, mêlant haute tradition gastronomique et fraîcheur des produits. Le coulis de framboises vient réveiller la bête et donne du tonus à une sauce très riche.
L’agneau est lui aussi bousculé, par une sauce salsa cette fois. Et on monte dans les aigus avec du gingembre frais. L’omble chevalier (et oui, on part à la découverte de la faune marine ce soir) est plus attendu mais répond à nos attentes. Ce voisin du saumon est ici mariné dans du soja et boosté au poivre, pas bien loin de celui dégusté chez Louis, la nouvelle table de Stéphane Pitré.

jungsik new yorkjungsik new york3H4A7698

On termine avec un crémeux chocolat et noisettes, une association qui ravirait certainement Cyril Lignac. C’est régalant et subtil, comme l’ensemble de ce dîner. De quoi passer un très « bonne anniversaire ». Attention quand même, car les prix décollent autant que les papilles, il faut compter plus de 200$ par convive.

jungsik new york dessert

UN BON COUP ?

Oui, un coup de foudre même. Une délicatesse extrême, des associations surprenantes entre Corée et Occident, une justesse des goûts. Bref, Jungsik a un charme indéniable. Allez-y en amoureux, pour le cadre intimiste (comme rarement à New-York) et les saveurs inattendues.

L’addition : environ 250$.

8.0 Sublime

Jungsik c'est une de nos tables coup de coeur à New-York. Ce deux étoiles du quartier de TriBeCa charme le coeur et l'esprit. Les assiettes sont sensuelles, inattendues et marient à la perfection le terroir coréen aux associations occidentales. Bibimbap au fois gras et truffe, agneau au gingembre, ou encore limande au sésame. Attention, les prix décollent autant que les papilles.

  • qualité 8.5
  • ambiance 8
  • prix 7.5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

3 commentaires

    • Hello Jeanne ! On n’a pas fait beaucoup d’étoilés à NY mais celui-là était sans doute le meilleur, et je pense que le « prix-fix » doit être un bon deal à l’heure du déj 😉

  1. Miam, ce foie gras aux truffes avec la touche fusion, mes papilles en sont tout émoustillées! Merci pour cette découverte, la prochaine fois à NYC, je vrais me laisser tenter!

Leave A Reply

Lire plus :
kyclades5
Taverna Kyclades, le meilleur grec de New York

La Taverna Kyclades est un trésor pour ceux qui ont fait une overdose de burgers, qui sont à...

hedene
Hédène, un miel divin ?

Décidément une bonne étoile nous poursuit, quelques jours seulement après un dîner au restaurant Paradis, on achète du...

Fermer