L’interview gourmande : Jeanne du blog Curiosités et Futilités

2

Derrière l’excellent blog Curiosités et Futilités se cache Jeanne, une expat’ française qui a posé ses valises à New York depuis quelques années maintenant. Elle relate ses expériences culinaires, mais pas seulement. Des balades à ne pas manquer à la vie culturelle new-yorkaise, vous saurez tout.
Notre été new-yorkais était l’occasion idéale de la rencontrer et surtout de jouer les curieux. Attention, préparez-vous à baver devant votre écran, Jeanne sait à merveille nous mettre en appétit.

logo

Le GrumeauLa spécialité française qui te manque à New-York ?
Jeanne : Les ravioles de Royans ! J’adore ça et je n’en ai jamais trouvé ici. Du coup, je fais une cure quand je rentre en France.

Le G : Ta go-to adresse quand tu es de passage à Paris ?
J. : Le Barav dans le 3ème pour faire ce que je préfére à Paris : siroter un verre de côtes du Rhône en grignotant une planche de fromage/charcut, le tout en terrasse dans une jolie rue pavée.

Le G : Le dernier plat que tu as cuisiné chez toi ?
J. :  Un gros poulet fermier rôti au four. Je me méfie beaucoup de la viande américaine aux hormones alors je me fournis chez unboucher de Harlem, Harlem Shambles, qui a de supers produits locaux.

Le G : Le quartier (et ses adresses) que tu préfères pour gueuletonner à New-York ?
J. :  Quand je suis à Greenpoint, je n’ai aucun mal à trouver l’inspiration si j’ai un petit creux. Il y a en a pour toutes les envies : de bons paninis dans un cadre superbe c’est Milk and Roses, les pizzas chez l’incontournable Paulie Gee’s et pour des fish and chips ou lobster rolls je fonce au Lobster Joint. Récemment, j’ai également testé le resto balinais Selamat Pagi et américain The Bounty qui sont excellents.

selamat pagi 2

© Curiosités et Futilités

Le G : Ta drogue alimentaire ?
J. : À Paris, j’aurais dit le fromage. Ici le prix et surtout l’absence de fromage au lait cru a accéléré mon sevrage… Je ne pourrais pas passer une journée sans un bon thé. J’ai mes habitudes chez Mariage Frères dont je remplis ma valise de leurs thés à Paris. Mais il y aussi de bons endroits à Chinatown pour se ravitailler à moindre coût.

food truck

© Curiosités et Futilités

Le G : Plutôt street food ou nappes blanches ?
J. : Carrément street food. D’abord c’est beaucoup plus adapté à mon budget et ensuite il est tellement facile à New York de très bien manger pour moins de 10 dollars.
Les food market ou food trucks sont très nombreux et les cuisiniers/vendeurs ne manquent pas de créativité pour régaler les curieux. Il y a aussi de nombreux fastfood locaux excellents. Mon préféré c’est le chinois Xian Famous Food et ses noodles bien épicés !

Anable Basin ©Curiosités Futilités

Anable Basin © Curiosités et Futilités

Le G : Ta dernière découverte new-yorkaise ?
J. : En ce moment les découvertes se font principalement à Long Island City où j’ai emménagé récemment. Ce quartier recèle de petits trésors et mes derniers coups de cœur vont pour Anable Basin, une petite buvette au bord de l’East River qui permet de siroter une bière en regardant le soleil se coucher derrière la skyline et pour John Brown Smokehouse pour leur ribs et l’ambiance du backyard quand il y a des concerts.

Le G : Un Français est en vacances à New-York. Quel restaurant ne doit-il manquer sous aucun prétexte?
J. : Je sais que votre expérience avec Roberta’s, la pizzeria tendance de Brooklyn ne vous a pas laissé un souvenir impérissable mais ça reste un de mes grands classiques auxqueles ont droit tous mes visiteurs! Ça leur laisse toujours un bon souvenir. Je crois que mon père veut revenir me voir à New York juste pour y retourner ! Mais pour que l’expérience soit sympa il faut bien choisir son moment : avant midi pour le brunch ou avant 7.30pm le soir en semaine.

© Curiosités Futilités

© Curiosités et Futilités

Le G : Il ne te reste plus qu’une journée à vivre, quel serait ton dernier repas ?
J. : Justement la pizza Specken Wolf de Roberta’s avec champignons, speck, oignons et mozza.

Le G : Ton coffee-shop préféré à New York ?
J. : Sweetleaf à Long Island City juste avant le Pulaski Bridge. Je ne bois quasiment pas de café mais l’été je craque souvent pour leur moka glacé ou le Rocketfuel, leur spécialité à la ricoré et au sirop d’érable!

sweetleaf

© Curiosités et Futilités

Le G : Le meilleur bar de New-York ?
J. : J’ai découvert l’art des cocktails à New York et il y a de nombreux bars qui font ça très bien. Du coup, c’est dur de n’en citer qu’un ! Vous aurez donc droit à une petite sélection. Entre potes, j’aime l’ambiance de The Wayland à Alphabet City et de Narrows à Bushwick. Pour un trip à 2, Post Office à South Williamsburg ou Amor y Amargo dans East Village. Ces 4 bars ont en commun de servir d’excellents cocktails  dans une ambiance décontractée. Pas besoin de faire la queue comme dans les speakeasy à la mode de New York.

wayland

© Curiosités et Futilités

Le G : Le vrai plus de la scène culinaire new-yorkaise par rapport à Paris ?
J. : La diversité. Il n’y a pas un type de cuisine qui ne soit pas représenté à New York. En plus d’avoir des restaurants pour chaque pays de monde, on trouve aussi des restos qui servent les specialtites regionales. Par exemple, on mange pas chinois mais taïwanais, cantonais ou séchouanais. Ça promet de belles découvertes et une cuisine très métissée.

Le G : Le vrai moins ?
J. : Beaucoup de restos ne prennent pas de réservation du coup il est pas rare de devoir patienter 1h-1h30 pour une table et ça peut vite devenir insupportable. Trouver une table pour 5 personnes un vendredi soir à Greenwich Village peut relever du défi ! Ça fait partie des raisons pour laquelle je boude souvent Manhattan et certains coins de Brooklyn le week-end.

Pour retrouver Jeanne, c’est par ici.

Newsletter

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

2 commentaires

Leave A Reply

Lire plus :
LES MEILLEURS BURGERS DE FAST FOOD #AmericanJunkFood

Si vous n'étiez pas encore au courant, Le Grumeau a désormais un envoyé spécial à New-York. Et, croyez-moi,...

Découvrez Dessance, le premier bar à desserts de Paris

Un bar à desserts à Paris ? On pensait à un énième restaurant-concept, ce genre d'adresse qui oublie...

Fermer