HAKATA CHOTEN : L’EMPIRE DU GYOZA SE RELÈVE À PARIS

7

Direction la rue des Petits Champs, coeur palpitant du quartier nippon à Paris où on ne compte plus les échoppes à udon, ramen et autres tours de baguettes. Aujourd’hui on vous parle d’un nouveau spot, et pas des moindres, puisque Hakata Choten nous vient tout droit du Japon. On nous rappelle d’ailleurs, l’air de rien en première page du menu, qu’ils ont reçu le prix des meilleurs gyozas du Japon en 2004. Et un prix comme ça, ça vaut son pesant de miso. Miss France n’a qu’à bien se tenir.

hakata choten gyoza

La déco est sobre, oscillant entre le rouge et le noir pour un effet franchement color block. Pas de chichi côté service, ici on fait de la street food. Efficace, rapide, douce sur l’addition — 10€ le ramen et 5€ les cinq gyozas –, mais franchement pas pingre sur les saveurs et la qualité des mets ; voilà tout ce qu’on attend d’une adresse à ramen. Et finalement ça ne court pas les rues à Paris.

CHEZ HAKATA CHOTEN, LE GYOZA EST ROI

Hakata Choten n’a pas volé son titre de meilleur gyoza. L’objet est proche de la perfection. Allez, on ne chipote pas, il est la perfection. Séance de rattrapage pour les incultes (mais que diable faisiez-vous ces dernières années) : d’abord bouilli, puis passé à la poêle à l’unilatéral, le gyoza se compose d’une farce de porc chatouillée de quelques condiments, le tout emmailloté dans une fine pâte à base de farine de blé.

hakata choten gyoza

Ici la farce n’est pas une blague, peu grasse et aromatique à souhait. On apprécie aussi beaucoup la pâte, fine, un chouïa élastique, navigant entre croustillant et moelleux. Une version plus subtile que celle du néanmoins très enthousiasmant Gyoza Bar (passage des Panormas et rue de Saintonge), à l’enveloppe plus résistante.

RAMÈNE LE TONKOTSU

N’oubliez pas le ramen chez Hakata Choten, assez différent de ses homologues du quartier. Et oui, la star des lieux c’est le tonkotsu ramen, entendez un bouillon à base d’os de porc. L’apparence est plus trouble que celle de votre classique ramen, et le résultat plus riche. Ça donne une jolie palette aromatique, des saveurs dans la rondeur qui inspirent plus le réconfort que le le bouillon diététique. Les pâtes, franchement fines, se démarquent aussi.
Notre référence en matière de ramen reste Ippudo, mais ce tonkotsu ramen séduit par son originalité et la fraicheur des ingrédients. À tester au moins une fois dans sa vie.

hakata choten ramenhakata choten gyoza

On complète notre repas avec un bol de riz simplement surmonté d’un porc, presque sucré, qui se délite sous la baguette. Les ingrédients sont de belle facture et bien préparés. On en redemande.

hakata choten paris

UN BON COUP ?

Courez chez Hakata Choten, vous y mangerez comme un empereur pour une quinzaine d’euros. Et les gyozas valent à eux seuls le détour. Attention, la maison ne prend pas les réservations, alors évitez les heures de pointe au risque de vous faire aplatir en pâte à ravioli.

L’addition : ramen 10€, gyozas (5 pièces) 5€, bol de riz au porc 5€. 

____________________________
HAKATA CHOTEN
53 Rue des Petits Champs
75001 Paris
+33 1 40 20 98 88
Quartier : Sainte-Anne/Pyramides/Opéra/Palais Royal
8.0 courez-y

    About Author

    Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

    7 commentaires

    1. L’adresse à l’air top! Je suis folle des Gyozas 🙂
      Le ramen de Kotteri ramen Naritake (rue des petits champs aussi) n’est pas mal non plus!

      • Merci pour la bonne adresse Anne-Alexia, je pense aller faire un tour chez Kotteri la prochaine fois, tu m’a mis l’eau à la bouche !

    2. Dominique CONAN on

      Ma femme (qui est cuisinière) et ma meilleure amie, toutes 2 japonaises, n’ont pas vraiment aimé les ramens de ce restaurant, trop gras.
      Les gyozas sont bons, mais je préfère ceux de ma femme ^^
      Clairement au Kansai, on mange mieux et moins cher (aux alentours de 4-6€) les ramens.
      Comme indiqué plus haut, nous sommes curieux de tester Ippudo version Paris, avec les vraies nouilles de la région de Hakata.

      • Ippudo par ci Ippudo par la! Oh la la quelle fut ma déception quand je l eut testé il y a 6 mois à nyc…
        Comme on dit la bas C est overrated! Parfois il ne faut pas s appuyer sur des réputations surfaites.
        Ramen quelconque gras de surcroit, pâtes industrielles etc…

        • Dommage qu’Ippudo t’ai déplu. N’empêche, sans vouloir défendre Ippudo a tout prix, c’est pas très juste de parler de pates industrielles vu qu’elles sont faites maison et puis un ramen qui n’est pas gras n’est pas un vraiment un ramen même si ça dépend du bouillon choisi et du type de viande bien sûr

    Leave A Reply

    Lire plus :
    puits saint jacques pujaudran 2
    LE PUITS SAINT-JACQUES, NOTRE PÈLERINAGE GASTRONOMIQUE

    Deux catégories de personnes connaissent la petite bourgade de Pujaudran. D'abord ceux qui font route vers Compostelle, parce...

    café marlette
    Café Marlette, la nouvelle pépite de la rue des Martyrs

    Vous connaissiez sûrement Marlette, cette jolie marque de préparations gourmandes originaire de l'île de Ré, voici maintenant le...

    Fermer