Un goûter au Meurice : cherchez le palace

10

Un tea time de palace ça devrait être un moment d’exception, or notre goûter au Meurice avait plutôt des airs de lendemain de fête. Vous savez quand on se retrouve avec les restes laissés par les invités, un staff qui a la tête ailleurs et que rien ne semble à sa place. [La gueule de bois en moins et les ors tapageurs du cinq étoiles en plus.]

alt="goûter au meurice"

Revenons-en au sujet. On opte pour le tea time Dali — servi de 15h30 à 18h00–, au prix 46€ par personne : finger sandwichs, scones, pâtisseries au buffet et boisson chaude. D’ailleurs la table familiale à côté de nous a tout compris,  une seule formule commandée et les autres convives se pressent sans gêne au buffet.

alt="goûter au meurice"
Problème avec le thé d’abord, un thé blanc dont je ne doute pas de la qualité, mais l’affaire est sacrément corsée. Il paraît qu’ils ont pourtant une personne dédiée à l’infusion des thés, dixit le maître d’hôtel — qui au lieu de goûter le thé ou de s’excuser me vante le professionnalisme du staff et nous offre des bonbons Lutti pour se rattraper. Je me permets d’émettre quelques réserves. Bref, la prochaine fois, j’apporterai mon Bellocq pour l’infuser moi-même.

alt="goûter au meurice"

Dans les assiettes pas de quoi susciter la moindre émotion. Les finger sandwichs sont secs. Les scones sont des mini-brioches (pas mauvais, mais autant appeler un chat un chat), allez donc plutôt tester les excellents scones de chez Georges Cannon. En revanche, le saint-honoré à la clémentine est très satisfaisant. Mais ça se casse la gueule du côté du buffet. La plupart des pâtisseries qui s’y trouvent manquent cruellement de fraîcheur ou de précision.

alt="goûter au meurice"

Je vous ai menti quelques lignes plus haut, ce tea time a vraiment gagné en émotion quand j’ai aperçu deux moucherons élire domicile sur les cakes. Vous voyez le point noir sur le segment d’orange posé sur le cake (ci-dessous) ? C’est un moucheron. Non, nous ne l’avons pas photoshopé. Oui, le Meurice est un palace.

alt="goûter au meurice"

En d’autres termes on ne vous recommande pas de dépenser 46€ pour un goûter au Meurice ; le service comme les pâtisseries sont clairement décevants, et nous avons bien du mal à comprendre comment de telles approximations peuvent se produire l’un des plus beaux palaces parisiens. Le goûter du Prince de Galles est, lui, autrement plus convaincant.

Prix du tea time : 46€

• Restaurant LE DALI à l’Hôtel Le Meurice •
228 Rue de Rivoli
75001 Paris – 01 44 58 10 10
Quartier: Concorde/Saint-Honoré/Louvre

Newsletter

5.2 Décevant
  • Qualité 5.5
  • ambiance 5
  • prix 5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

10 commentaires

  1. héhé…ça a l’air d’avoir bien changé depuis le changement de chef… (il parait que l’ambiance sur le personnel s’en ressent)

    J’ai diné plusieurs fois au Dali, un plat rapide, un verre de vin : le même prix que ce goûter ! L’ambiance en plus, surtout en période de fashion week 😉

    Quasiment le prix du petit déjeuner également, qui lui était remarquable et surtout servi dans la salle du restaurant gastronomique !

    • En fait, notre visite date des derniers jours de Camille Lesecq… Il va falloir qu’on réactualise avec le nouveau chef, mais à ce prix c’est pas le genre de goûter qu’on fait tous les jours !

      Le bon deal, c’est d’être à plusieurs et qu’un seul commande la formule teatime comme ça les autres peuvent quand même s’empiffrer au buffet (la tablée d’américains à côté de nous à fait ça)

  2. Eeeek, moi qui rêvait d’aller y prendre le thé! Au moins maintenant je sais que ça n’en vaut pas la peine. Côté palaces j’ai passé de très bons moments au Plaza Athénée mais il faudra voir ce que ça donnera quand ils rouvriront leurs portes…

    • Pour être honnête, on y était allé dans les derniers jours avant le départ du pâtissier Camille Lesecq, donc ça vaut sûrement le coup d’y retourner pour voir ce que ça donne ! Tu as déjà essayé celui du Mandarin ? Il paraît qu’il vaut le coup.

  3. Micheline on

    Que la vie est dure en ce moment entre le Ritz, Le Crillon et le Plaza Athénée tous les 3 fermés ! Où aller ?

Leave A Reply

Lire plus :
chef roellinger et ses épices
Savoir-faire | Olivier Roellinger

Nous avions adoré sa Poudre des Bulgares et son infusion Songe de Nuit, nous réalisons aujourd'hui une interview avec Olivier Roellinger...

pok pok
POK POK : COUP DE POKER THAÏLANDAIS À BROOKLYN

Habiter à deux pas de Pok Pok, ce fut longtemps notre sort et c'était une sacrée bénédiction. Qui peut...

Fermer