Le gin tonic Hendrick’s, avec ou sans modération ?

4

Une larme de gin, une rivière de tonic et ensuite, une rondelle de citron. Le fan club de Benoît Poelvoorde reconnaîtra la citation qu’on lui a empruntée [pour les autres, c’est par ici]. La recette du gin and tonic paraît presque trop simple et pourtant, on vous le promet, c’est vraiment très, très bon. Attention aux ingrédients, pas d’eau gazeuse ni de citron traité aux pesticides. Pour le choix du gin, on a une vraie préférence pour le Hendrick’s. Evitez le Gordon’s, à la limite optez pour du Bombay ou du Tanqueray.  Mais nous, nous sommes tombés en pâmoison devant le gin tonic Hendrick’s que nous avons découvert grâce au paternel de Monsieur.

alt="gin tonic Hendrick's"

La vraie différence d’Hendrick’s, c’est qu’en plus de l’infusion traditionnelle de genièvre, on trouve de la rose bulgare et du concombre. Trêve de blabla (certains penseraient que nous sommes corrompus),  le gin se marie parfaitement au tonic pour le plus rafraîchissant des apéros. D’autant plus que la recette est drôlement simple, et même les plus feignants des barmen parviennent sans mal à réaliser le gin tonic.
Côté shopping, on trouvera l’élégante bouteille chez tous les bons cavistes, notamment chez l’ami Nicolas, pour la bagatelle de 35€. Côté bars, nous sommes peu sensibles aux endroits bondés et snobinards — hum hum l’Experimental Cocktail Club — auxquels on préfère les bars plus vieux jeu comme Le Forum (4 boulevard Malesherbes 75008).

Prix de la bouteille de gin Hendrick’s : 35€

Newsletter

7.0 ALLEZ-Y
  • QUALITÉ 7
  • PRIX 7

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

4 commentaires

  1. Pour moi le Hendrick’s est au gin ce que le Billecart-Salmon est au champagne rosé: la référence de goût.

    Le Bombay et le Tanqueray se battent bien mais le parfum de concombre du Hendrick’s sublime le tout. Je me rappelle encore du dernier que j’ai bu au Oak W12 à Londres, avec son dosage parfait de tonic et sa lichette de concombre. Roooh!

    Alors oui il faut boire avec modération mais alors tant qu’à faire autant que ce soit trop bon!

    Je survalide ce billet et je vous rejoins dans le fait qu’en trouver dans les bars parisiens c’est assez compliqué (puis c’est le plus cher du marché « grand public »).

    Par contre le Gordon’s on oublie mais direct. #maldecrane assuré

    • Je ne connais pas le Billecart-Salmon mais je ne manquerais pas d’en acheter à la prochaine grande occasion 😉 Et merci pour la bonne adresse à Londres, ce petit bar a l’air fameux.

  2. Vinibegood on

    Je valide aussi ce billet, ne pas oublier la qualité du tonic, pitié évitez le plus connu qui contient maintenant des édulcorants, alors que Fever tree en fait différentes versions toutes à la quinine naturelle et pas trop sucré (Gin Mare et tonic mediteranean…). ces braves gens font aussi des ginger beer et ginger ale à se damner.

    • Merci Vinibegood ! On le trouve facilement en épiceries fines le Fever Tree ? Je suis un grand fan de la ginger beer, indispensable pour le Dark & Stormy, mais c’est vraiment difficile à trouver en France.

Leave A Reply

Lire plus :
terra delyssa huile olive
L’huile d’olive Terra Delyssa : notre avis

Vous cherchez une huile d'olive de qualité pour votre cuisine de tous les jours ? On vous donne...

alt="Mesa Coyoacan Brooklyn"
Mesa Coyoacan | Williamsburg, Brooklyn

Manger mexicain à New-York rime trop souvent avec food truck garé au coin d'une rue préparant en quelques...

Fermer