FAGGIO : BRAVISSIMO !

16

Dès que le Grumeau a appris la bonne nouvelle, il a roulé comme un fangio chez Faggio. Fabien Lombardi, le fondateur, a eu le nez fin en recrutant un ancien d’Il Brigante — le génie de la pizza à Paris. On pourrait s’attendre à un cadre tout aussi dépouillé qu’Il Brigante mais il n’en est rien. Murs en brique, sol en terre cuite, comptoirs en bois et revêtement liège sur les tables : les matériaux sont bruts mais tout a été intelligemment conçu. Le service est très chill mais pas négligé pour autant, on même a le droit a un topo expert sur les vins naturels à la carte et à une disponibilité de tous les instants.

FAGGIO1

DERRIERE LES FOURNEAUX DE FAGGIO, UN MAESTRO DE LA PATE FINE

Mon acolyte m’explique que la margherita est un baromètre de la pizza. Commandez-en toujours une pour juger la valeur de votre pizzaiolo du jour. Ce soir-là, Gioacchino Loria a fait exploser le baromètre, alors on lui pardonne son nom imprononçable. La pâte est un modèle du genre : ultra-fine, croustillante, et brûlée par endroits comme on l’aime. La fior di latte est crémeuse comme il faut et la sauce tomate est sans doute l’une des meilleures du tout Paris, alors que demander de plus ?

FAGGIO2

Grand amoureux de la saucisse piquante italienne, la Diavola est toujours pour moi. Oubliez-donc la merguez, sinon direction Pizza Hut. En plus de la traditionnelle salsiccia, ils ajoutent ici du ‘Nduja, une pâte à tartiner artisanale fabriquée en Calabre, à base de saucisson et de piment. Les pousses de moutarde apportent un peu de verdure bienvenue. Bref, on se régale. Côté bibine, les vins naturels se défendent bien et gentiment pricés pour nos portefeuilles de presque jeunes actifs (4,50€).
La rumeur court que le tiramisu de Faggio est fameux et Dieu sait — nos quelques lecteurs aussi d’ailleurs — que c’est notre péché mignon, pourtant on s’est rafraîchi avec quelques sorbets de chez Glazed ce soir-là.

faggio pizza rochechouartFAGGIO

UN BON COUP ?

Une pizza d’une telle qualité à Paris, ça ne court pas les rues. Mais vous, courez-y avant que la nouvelle ne se répande, de préférence en début de soirée, quand le volume sonore reste acceptable.

L’addition : 12€ à 17€ pour une pizza.

_______________________
FAGGIO
72, rue de Rochechouart
75009 Paris
0140374402
Quartier : Pigalle/Barbès/ Gare du Nord
7.8 Excellent

Faggio, c'est le nouveau roi de la pizza à Paris. Direction la très canaille rue de Rochechouart, là où Gioacchino Loria, un ancien d'Il Brigante, a installé Faggio. Tout y est : la pâte fine, les garnitures savoureuses et le vin naturel bien pricé.

  • Qualité 8
  • Prix 7.5

About Author

16 commentaires

  1. « s’installe à son compte » : ça c’est faux, mais j’abonde dans le sens du reste de l’article!

    • Merci Michel ! C’était plus une façon de parler pour souligner son départ d’Il Brigante, mais n’hésitez pas à rétablir la vérité, je me ferai un plaisir de la publier dans l’article.

  2. Plus besoin d’allez chez Glazed (glace bcp trop sucrées à mon goût), il y a maintenant des glaces délicieuses de Jonathan Blot (la noisette fut un régal)

    • Et voila nous avons découvert suite a vos conseils Faggio spécialiste de pizza.
      Nous avons commencé par des antipasti de bonnes qualités avec cependant un petit moins par le manque de choix.
      Pour les pizzas rien a redire une qualité de pâte fine figurant parmi les 3 meilleurs que j ai mangé sur Paris.
      Choix porté sur la Bufalina et la Capriccio un régal avec une garniture pleine de fraîcheur.
      Pour finir un très bon tiramisu et sorbet pour madame.
      Ambiance un peut bruyante avec une chaleur un peut lourde du au four je suppose, cela m empêchera pas d’y revenir .

      • Merci pour votre retour Pascal ! Nous n’avions pas testé les antipasti ni les desserts, il faudra qu’on y retourne. C’est vrai que la salle a tendance à devenir légèrement bruyante lorsqu’elle est pleine…

  3. Je viens de tester a emporter, franchement je n’ai pas du tout aimé la diavola, j’ai goûté les 2 autres sans plus , le prix ne vaut pas le goût 48 euros 3 pizzas et pas sur place c’est abusé, dans le quartier celle rue des martyrs près du boulevard est vraiment meilleure. Je suis peut-être mal tombée, vu que c’est plein, ou alors c’est l’effet de mode, le nouveau spot des bobos et des hispters du quartier, l’épicier à côté m’a même dit que les pizzas a 5 euros en face étaient pas mal, certe les produits ont l’air bons mais le final n’est pas à la hauteur !

    Et ils ne supportent pas la critique , mon commentaire a été blacklisté direct

    • Bonjour Julia, je ne comprends pas ce que vous voulez dire par « mon commentaire a été blacklisté direct » ? Dommage pour votre mauvaise expérience, c’était peut être un jour sans. Nous n’avons eu que des retours positifs sur Faggio…

  4. Expérience à emporter : paiement uniquement en liquide, WTF ???? Pas bien légal tout ça.
    Expérience sur place : serveur imbuvable qui insulte à moitié d’autres clients et refuse de nous servir un vin car celui-ci il le « réserve aux connaisseurs » alors que lui-même semblait ne pas connaître grand chose et se contentait d’aligner les adjectifs sans queue ni tête pour décrire un vin que je connais bien.
    Bref, plus jamais.

  5. Pourriez-vous ne pas publier mon commentaire précédent ? J’ai eu une très mauvaise expérience mais cela me semble en fait inutile de le ressassez. sinon, je suis surpris que vous parliez de « topo expert », le serveur barbu ne connaît clairement rien aux vins naturels.

    • Merci ce retour Monique. Décidement, les retours d’expérience sont très partagés sur Faggio, surtout pour ceux qui commandent à emporter. Notre expérience était très différente, peut-être accordaient ils plus de soin aux clients les premières semaines… J’espère que les pizzas étaient correctes au moins ?

  6. Hier soir chez Faggio pour la première fois… très déçue. Le serveur barbu ne se donne pas la peine d’être souriant, à quoi bon? De toute façon à 20h c’était plein alors… Musique beaucoup trop forte, peu de chauffage.
    Pizzas pâte fine certes, mais pas assez cuites en dessous et refroidissant très vite dans des assiettes/plats en alu? (j’espère que non, inox?) sur lesquels rayent les couteaux -sensation peu agréable- Produits frais, tiramisu léger mais guère onctueux ni savoureux -et pourquoi servi avec une cuillère à soupe au lieu d’une simple cuillère à dessert? Pour faire « genre »?
    Non franchement, pas de quoi se pâmer, c’est cher pour ce que c’est en réalité. A Rome j’ai mangé des pizza nettement meilleures et nettement moins chères.
    Je rejoins tout à fait les commentaires de Monique et Juju, « ce nouveau spot des bobos et des hispters du quartier » est surfait, passez votre chemin.

  7. Le patron a refusé de nous servir, une amie et moi, 17 ans chacune, prétextant que selon la loi nous n’avions pas l’âge de déjeuner sans adulte dans son restaurant. Je le cite :
    « Je ne sers pas les mineurs ».

    Pourtant la loi est la suivante :
    « Il est interdit de recevoir dans les débits de boissons alcooliques des mineurs de moins de seize ans qui ne sont pas accompagnés de l’un de leurs parents ou d’un majeur responsable. » Art. L. 3342-1, L. 3342-3.

    Étant donné qu’il ne nous a ni demandé notre âge ni une pièce d’identité pour vérifier, (ce qu’il lui aurait appris que nous avions 17 ans), c’est ce qu’on appelle un refus de vente, et peut être même pire, un délit de sale gueule.

Leave A Reply

Lire plus :
Chatomat, la meilleure table du moment à Paris ?

Le Chatomat est un nom qui vous intriguera, c'est sûr. Derrière ce nom se cache l'une de nos meilleures...

jeremie tourdjman restaurant
JÉRÉMIE TOURDJMAN : ENFIN DU NOUVEAU AU TROCADÉRO

Ouvrir un restaurant bistronomique en plein 16ème arrondissement c'est comme déguster une bûche de Noël au beau milieu de l'été....

Fermer