Le Bernardin : Eric Ripert, (encore) un frenchie à New York

0

Après Jean-Georges, notre périple new-yorkais se poursuit sous les étoiles au mythique Bernardin — prononcez bien « Bernardine », sinon impossible de vous faire comprendre au pays de l’Oncle Sam. Pourtant l’adresse de Central Park est tenue par le chef français Eric Ripert. Formé chez les plus grands, de la Tout d’Argent à Joël Robuchon, le cv de cet Antipolitain a de quoi impressionner.

bernardin restaurant critique

La majorité du service est également made in France (hop, un petit coup d’harmonica et on s’y croirait presque). Dommage qu’il n’en soit pas de même pour le beurre.

Eric Ripert, comme un poisson dans l’eau dans son écrin de Midtown

La spécialité de la maison ? Les produits de la mer. Certaines créations sont remarquables, à l’image du plat phare du Bernardin, le carpaccio de thon. Cette composition tout en finesse associe l’iode grasse du poisson à une fine tranche de fois gras sur de la baguette toastée. Le chef ose et le choc frontal terre-mer, moelleux-croustillant, est d’un équilibre planant.
Mention spéciale également pour le homard du Maine, purée d’artichaut et sauce américaine. La cuisson est bien calibrée et le jus serré donne de l’énergie au crustacé.

entrée bernardin eric ripert

Le thon au fois gras, plat signature d’Eric Ripert au Bernardin

eric ripert bernardin

Homard du Maine

Eric Ripert signe définitivement une cuisine des caractère et franchit parfois la frontière du trop. Trop de saveurs, trop d’épices, trop d’assaisonnement nuisent à la lisibilité et l’équilibre des propositions qui suivent ; raie à la moutarde, bar à la mangue ou encore sole citronnée à l’excès. Dommage pour la délicatesse de ces produits de la mer qui auraient ici besoin d’une bouée de sauvetage.

Conclusion : claquer 130$ pour un dîner au Bernardin, ça vaut le coup ?

On passe aux desserts, franchement régressifs — honnête entremet chocolat banane, S’Mores (chocolat, marshmallow) revisité. Ici ça plaît à en croire le silence religieux de nos voisins.

eric ripert dessert

S’Mores, un dessert très américain

Faites un détour au Bernardin car certains plats sont stratosphériques et l’addition plutôt douce en comparaison à nos trois étoiles hexagonaux. Il y a aussi du moins bon, pas si étonnant lorsqu’on dénombre pas moins de quarante propositions salées à la carte et que trois services s’enchainent à l’heure du dîner.

Prix au Bernardin. Déjeuner : 70$ prix fixe trois plats ; 190$ menu dégustation huit plats. Dîner: 130$ prix fixe quatre plats ; 145$ sept plats ou 190$ menu dégustation huit plats.

•  LE BERNARDIN
155 W 51st St
New York, NY 10019
(212) 554-1515

newsletter fin d'article

6.8 Décevant
  • Qualité 6
  • Ambience 7.5
  • Prix 7

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

Leave A Reply

Lire plus :
La prise de la Bastille par Beaumarly : un déjeuner au Café Français

Il y a près d'un an déjà, Beaumarly -- anciennement groupe Costes -- s'attaquait à la place de...

LE GRAND RESTAURANT : JEAN-FRANÇOIS PIÈGE EN ÉTAT DE GRÂCE

Retour sur les faits. En 2015, Jean-François Piège fait ses cliques et ses claques, quitte la machine de...

Fermer