Shangri-La restaurant in Paris, why you should try the SHANG PALACE

0

2 GrumIf you want to spend your money wisely, why not having dinner in the Shangri-La restaurant in Paris. It’s called the Shang Palace — not very original don’t you think? — and you’ll find most of the classics of Chinese cuisine. We loved the dim sums and the roasted duck was incredibly tender. Our only disappointment? The tofu rolls were quite tasteless.
If you need more info about the hours and reservations options at the Shangri-La restaurant in Paris, click here.

Le Shang Palace est le restaurant chinois du Shangri-La, le palace de la place d’Iéna. Ici c’est gastronomie cantonaise et ambiance bling, pas très authentique naturellement, pour une clientèle internationale (pas beaucoup d’yeux bridés à l’horizon, si ce n’est ceux des serveurs). Le service, justement, est à la hauteur de cet établissement récompensé d’une étoile Michelin, présent et professionnel.
On choisit de partager une myriade de plats que l’on dispose sur le centre de table rotatif — l’Orient ou l’art du partage.

alt="Shangri-La restaurant in Paris"

Viennent d’abord les rôtisseries de poulet, de porc et de canard. C’est une des spécialités de la maison et on comprend pourquoi. Peaux croustillantes, chairs tendres et jus sucrés-salés ; difficile de faire mieux dans le genre, d’autant que les viandes sont de première qualité.
Les dim sums, bouchées à la vapeur garnies de diverses farces à la viande, au poisson ou végétariennes, sont fondantes. Elles sont juste grasses comme il faut et les parfums délicats envahissent le palais avec douceur.

alt="restaurant chinois du shangri-la"
On est toutefois moins enthousiastes à la dégustation des petits rouleaux au tofu. Tofu rime ici, comme trop souvent, avec fadeur. Le plat manque décidément de relief et on est bien loin de la surprise espérée. Difficile de faire du tofu un met séduisant sans jeu de textures certainement.

alt="restaurant chinois du shangri-la"

On poursuit avec d’agréables champignons farcis au tofu et leurs jeunes pousses vertes. Si on s’interroge sur la pertinence de l’accompagnement, les champignons sont succulents et on ne peut s’empêcher d’y replonger nos baguettes.
Le ballet de plats se termine avec une soupe de raviolis, gourmande : le bouillon n’est pas une tâche d’huile géante et les ravioles de crevettes sont de belle facture. Fraîcheur au rendez-vous aussi pour le crabe à l’ail, une découverte en demi-teinte. D’accord pour se salir les doigts, mais le condiment altère malheureusement la délicate chair du crabe.

alt="restaurant chinois du shangri-la"

alt="restaurant chinois du shangri-la"

Les riz sont de qualités inégales. Etonnamment, c’est le riz blanc qui manque de fraîcheur, alors que le riz Shang Palace, un riz cantonais revisité, s’en tire avec les honneurs. C’est frais, ciselé avec précision, terriblement bon.

alt="restaurant chinois du shangri-la"

Un repas au Shang Palace n’est pas évidemment pas donné, mais la fraîcheur et l’exécution précise des spécialités chinoises sont trop rares à Paris pour passer à côté. On vous conseillera les rôtisseries, les dim sums et le riz spécial de l’établissement. J’émets cependant des réserves quant à l’authenticité de la cuisine de Frank Xu, peut-être pas si cantonaise (bon je ne parle pas non plus en spécialiste, je ne suis pas Alex du Gastronome Parisien), mais terriblement séduisante.
Pour retrouver la carte du Shang Palace, réserver une table ou connaître les horaires d’ouverture, cliquez ici.

• SHANG PALACE à l’Hôtel Shangri-La •
10 Avenue d’Iéna
75116 Paris
(33 1) 53 67 19 92

7.5
  • 7.5
  • 8
  • 7

About Author

Leave A Reply