Un déjeuner chez Colorova à Paris : top ou flop ?

7

Colorova, ce restaurant fondé par deux anciens poulains élevés à l’avoine Ferrandi (célèbre école de cuisine) — Guillaume Gil en cuisine et Charlotte Siles en salle –, est surtout connu pour ses pâtisseries et ses brunchs. Ils ne se sont pas allés bien loin de l’écurie, puisque Colorova est à quelques mètres seulement de l’école Ferrandi, rue de l’Abbé Grégoire. C’est un de nos endroits préférés dans le quartier pour prendre une pâtisserie et un thé quand Georges Cannon est fermé.

Colorova restaurant Paris

A la carte de chez Colorova ? Risotto aux asperges, quiche traditionnelle et tartelette cacahuètes caramel

Nous, on y est allés à l’heure du déjeuner. La carte est minimaliste, deux ou trois plats seulement, mais ici les desserts sont rois et la vitrine de pâtisseries que l’on aperçoit depuis notre table nous fait sacrément de l’oeil. Elles sont colorées, brillantes et ne ressemblent en rien aux pâtisseries traditionnelles, à l’exception de ces petits choux.

Ce sera un risotto aux asperges pour mon acolyte. Il est onctueux, pas trop solide. Ce n’est pas le plat de l’année, mais un risotto tout simplement bon et sans fioritures. J’opte pour la quiche traditionnelle. On peut s’attendre à mieux quand le prix dépasse largement celui d’une boulangerie. La portion est un peu chiche, et même si la pâte à tarte est bien réussie, on reste sur sa faim : l’assaisonnement manque un peu de peps.

menu colorova paris

colorova restaurant brunch

Passage aux choses sérieuses : les desserts ultra séduisants de chez Colorova.

La tartelette cacahuètes caramel est décoiffante : légère est gourmande à la fois. Ca croustille, ça croque et c’est en même temps ultra crémeux. Un régal. Ca nous fait penser à certaines barres chocolatées, revues et corrigées en version gastronomique. Une pâtisserie ultra-régressive qui me rapelle l’incontournable tarte banane-crème brulée de Bread & Roses.
Pour ma part ce sera un entremet thé vert et pamplemousse. La coque façon panacotta est fondante et repose sur un biscuit moelleux à souhait. L’acidité du pamplemousse donne une belle vivacité au thé vert. Bref, la prochaine fois que vous passez dans le quartier pour le goûter, oubliez Mamie Gâteaux et pensez à Colorova.

Colorova Paris patisserie

Colorova Paris gâteaux

On aime plutôt la déco, qui flirte avec les années 60-70, et ses touches de couleurs vives. L’aménagement tranche franchement avec celui des pâtisseries que l’on connaît. En revanche on n’est moins enthousiastes concernant le service, le staff nous a bien fait sentir qu’on les gênait durant tout notre repas.
Mais cela ne devrez pas vous arrêter, car il y a eu de jolies découvertes dans les assiettes. Comptez environ 35€ pour un brunch et 5€ pour une pâtisserie. À ce prix là on peut s’attendre à quelque chose de plus exceptionnel, mais ça reste honnête.
Pour connaître les menus ou faire une réservation chez Colorova, cliquez ici.

Prix : brunch 26€-35€, petit déjeuner 12€, pâtisserie 5€

COLOROVA
47, rue de l’Abbé Grégoire
75006 Paris
+33 1 45 44 67 56
Quartier : Bon Marché/Notre-Dame-des-Champs/Montparnasse

Newsletter

6.7 ALLEZ-Y
  • QUALITÉ 7
  • AMBIANCE 6
  • PRIX 7

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

7 commentaires

  1. Micheline on

    Tout à fait en accord avec votre commentaire.

    Le service n’est pas pro, c’est le moins que l’on puisse dire, mais en plus pas très souriant – ce qui sauverait le manque de formation : le personnel passe et repasse sans vous apporter la carte, ni voir si vous êtes bien installés ou vous donner une idée du moment où il va s’occuper de vous : un verre d’eau serait le bienvenu aux USA dans n’importe quel snack. Nous avons affaire à un « service à la Française ».

    Sinon heureusement les pâtisseries sont délicieuses – cela valait le coup d’attendre.

  2. J’ai pas mal vu d’articles élogieux au sujet du Brunch, je pense que je l’essaierai, il est très tentant malgré un prix un peu élevé.

  3. C’est dommage que tu n’aies pas trop aimé, je n’ai jamais essayé le brunch mais je trouve les pâtisseries vraiment subtiles, parfois un peu trop chargées en goûts différents quand même – mais bonnes.

    • Autant j’ai beaucoup aimé les pâtisseries de Colorova, autant j’ai moins aimé la partie salée. La qualité est au rendez-vous mais le prix et les portions sont à revoir. Surtout qu’aucun de nos plats n’incluait de viande ou de poisson : une quiche et un risotto en termes de prix de revient, c’est peanuts !
      Mais il faudra qu’on y retourne, ça a peut-être changé depuis 🙂

Leave A Reply

Lire plus :
Le Relais Bernard Loiseau, 300 km pour ça ?

De passage en Bourgogne, on ne peut s'empêcher de faire un détour par Saulieu, là ou se trouve...

À la découverte de la cuisine jamaïcaine chez Glady’s

Glady's ce n'est pas le prénom de l'une de mes braves cousines mais un spot à la pointe de...

Fermer