RACHEL’S : LE BRUNCH YANKEE INCONTOURNABLE À PARIS

0

Rachel’s. Non il ne s’agit pas du titre d’une mauvaise série B du lundi 23h00 sur W9, mais de l’adresse de la papesse des ogresses made in US. J’ai bien sûr nommé Rachel Moeller, qui jusqu’à récemment se contentait de fournir les restos et coffee shops les plus courus de la capitale en cheesecakes, cookies et autres douceurs poids plume. Depuis près de deux ans maintenant, madame a ouvert sa maison où le vocabulaire américain, souvent aux accents junk, se décline du salé au sucré, avec un démoniaque brunch à la carte le week-end.

brunch rachel carte

On croyait la mécanique fatiguée, avec des spots d’inspiration ricaine qui fleurissent comme la cellulite au premiers jours du printemps — Bob’s Bake Shop, 13-a Barker’s Dozen, Freddie’s Deli, Frenchie to Go — mais Rachel prouve le contraire.
La déco ne joue pas les diners caricaturaux et c’est tant mieux. Dorothée Meilichzon, la plus bankable des décoratrices (Prescription, Expérimental, Café Pinson, Loustic) a laissé son empreinte contemporaine, conviviale mais chic.

SALADES RABLAISIENNES, SANDWICHS SUPERLATIFS, PANCAKES XXL : RACHEL NE DÉCONNE PAS AVEC LE BRUNCH

Âmes sensibles s’abstenir. Rachel essaiera de vous faire oublier toutes vos bonnes résolutions ; les quantités orgiaques et la qualité des ingrédients — tiens, les deux vont rarement de pair — justifient des additions qui jouent aussi dans la catégorie sumo. Comptez de 13,50€ à 18,50€ les salades et de 17€ à 19€ les sandwichs.

Mon accompagnatrice opte pour le (attention, on retient son souffle) Southern Style Fried Chicken Sandwich, Spicy Slaw & Comeback Sauce. Et oui on a envie de revenir à cette sauce sirupeuse et sucrée. Pour le reste, entendez des cuisses poulet mariné au lait ribot pour un moelleux du tonnerre, puis pané dans des épices. Le coleslaw à la coriandre apporte une touche d’acidité, les piments verts et la pomme granny, un peps surprenant. Le bun, quant à lui, ne rigole pas, avec une mie généreuse, alvéolée mais dense. Les frites et la salade complètent l’ensemble. Parce que, autrement, l’assiette n’aurait vraiment pas été pleine. C’est addictif, on frôle l’indigestion, mais pas autant qu’avec ce fameux chicken & waffles de Gumbo Yaya.

brunch rachel carte

Je zappe également la case healthy avec le Carolina Pulled Pork on our French Bun. Pas de doute, le pain est encore maîtrisé et renferme un rôti de porc mijoté, flanqué d’une épaule de porc fumé au bois de hêtre savoureuse à souhait. Le cheddar fondu enrobe l’ensemble pour un résultat réconfortant et rentre-dedans. On retrouve également le même trio coleslaw-frites-salade.

brunch rachel carte

LE CHEESECAKE DE RACHEL : PLUS CÉLÈBRE QUE LA REINE D’ANGLETERRE?

Pour le dessert, nous sommes raisonnables ; nous ne commandons pas deux, mais un cheesecake. Bah oui, on ne veut pas griller toutes nos chances de trouver un beau joueur de foot américain. On choisit la version classique qui a fait connaître Rachel à travers tout Paris, du groupe Costes à Flottes. La base biscuitée est plutôt parfumée et croustillante ; l’appareil prend l’autoroute de la générosité sans détour. Rachel a pensé à nos petits bourrelets : la partie cuite du cheesecake est chapeauté d’une fine couche de crème.
Résultat des courses ? Un cheesecake très américain franc du collier, proche de ceux de la Cheesecake Factory, en plus artisanal. C’est bon au trois premières bouchées, proche de l’écoeurant à la dernière. Mais ça fait partie du charme. On lui préférera certainement une version plus élégante chez Gâteaux Thoumieux.

brunch rachel CHEESECAKE

UN BON COUP ?

Oui, dans l’abondance, la densité et l’authenticité. Car Rachel met du coeur à l’ouvrage et livre une interprétation, peu consensuelle certes (surtout pour ceux qui sont au régime), mais terriblement bien troussée de la comfort food américaine. Ici, size does matters, alors accrochez bien vos estomacs.

L’addition : salades 13,50€-18,50€

______________________
RACHEL’S
25 Rue du Pont aux Choux
75003 Paris
+33 1 44 61 69 68
Tous les jours, de midi à 15h (16h samedi et dimanche) et de 19h30h à 22h30 (sauf dimanche)
Quartier : Saint-Sébastien-Froissart/Filles du Calvaire/République/Haut Marais
6.8 Allez-y
  • qualité 7
  • ambiance 7
  • prix 6.5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

Leave A Reply

Lire plus :
AKRAME, LE BON ÉLÈVE

Parfois on va au resto en trainant les pieds, que ce soit pour y retrouver belle-maman ou déguster une...

la buvette restaurant bruxelles
LA BUVETTE, SOMMET BISTRONOMIQUE AU PLAT PAYS

J'avais naïvement la ferme conviction que la Belgique ne comptait qu'un seul héros. François Damiens. Mais le pays a...

Fermer