BOB’S BAKE SHOP, UN TRÈS BON SPOT DU XVIIIème

2

Pour ouvrir un gigantesque coffeeshop dans le XVIIIème il faut être fou ou visionnaire. Marc Grossman n’a rien d’un fou, déjà heureux propriétaire d’un bar à jus (le Bob’s juice Bar) et d’une cantine (la Bob’s Kitchen), il sait faire rouler ses affaires. Son dernier bébé à Paris, le Bob’s Bake Shop a ouvert il y a quelques mois déjà. Alors, ça vaut le coup ?

BOB COVER

Le Bob’s Bake Shop, un bon plan au cœur du XVIIIème

À quelques minutes à pied de la station Max Dormoy s’élève un bâtiment tout de bois et d’acier qui abrite une crèche, quelques échoppes et le fameux Bob’s Bake Shop. Le dimanche, de bon matin, Bob est déjà ouvert : une armée de disciples préparent bagels, cheesecakes et cafés brûlants. L’ambiance fait très diner américain avec ses banquettes et ses lumières blafardes ; heureusement la grande baie vitrée donne une belle luminosité à l’espace. La salle est encore vide, normal, le Grumeau est très matinal. Après avoir attendu quinze minutes sur notre banquette à maudire la lenteur du service en France, on se rend compte tardivement que le service est au comptoir (oui oui, on n’est pas très malins).

bob's bake shop paris restaurant

A la carte, des bagels maison très alléchants et des sandwichs qui changent des jambon-beurre. Côté boissons, le chai latte est démentiel, l’un des meilleurs de Paris ; rien à voir avec celui du Starbucks et encore mieux que le Holybelly. Les amateurs de thé épicé comprendront de quoi je parle. Le café vient de chez Belleville, un torréfacteur new wave installé au cœur de la capitale dont la démarche nous rappelle celle de Café Coutume.

bob's bake shop paris café

Mention spéciale pour les bagels et la babka

Dans l’assiette, on se partage un généreux bagel avec cream cheese à la tomate et avocat. Le pain au sésame est parfait, doré à l’extérieur et presque chewy à l’intérieur. Rien à envier à ses plus beaux cousins d’outre-Atlantique. Le cream cheese à la tomate n’a rien à voir avec du Philadelphia de supérette, et les morceaux d’avocat donnent une belle rondeur à l’ensemble.

bob's bake shop paris bagel

On enchaîne avec la pecan pie. A l’époque où le Grumeau était new-yorkais, on pouvait avaler des dizaines de pecan pies avant que notre estomac ne capitule. En France, en trouver des correctes relève souvent de l’exploit. Celle-ci est excellente, on apprécie l’appareil point trop sucré, presque crémeux. Rassurez-vous, on retrouve bien les noix de macadamia caramélisées au-dessus. Rien à redire sur le fond de tarte. Et la chantilly maison ? Simplement démoniaque.

bob's bake shop paris gâteaux

Comme si nous n’avions pas assez mangé, on succombe pour la babka. Késako ? La babka est une petite brioche roulée au chocolat. La brioche est encore chaude et bien moelleuse à l’intérieur, et l’ensemble rappelle les viennoiseries scandinaves à la cannelle comme celles de chez Rroll, mais en bien meilleures.

bob's bake shop paris

L’addition : environ 8€ les bagels et sandwiches, et 5€ les pâtisseries.

BOB’S BAKE SHOP
Halle Pajol
12, esplanade Nathalie-Sarraute
75018 Paris
09.84.46.25.26
Ouvert du lundi au dimanche de 8h à 16h
Quartier : Max Dormoy/La Chapelle

8.0 Au top

Bob's Bake Shop est le nouveau spot idéal à Paris pour un petit-déj gourmand à Paris. On tombe sous le charme des bagels généreux et du café qui n'a pas à rougir de la comparaison avec les meilleurs coffeeshops parisiens. Et les prix sont doux chez Bob's Bake Shop -- environ 8€ le sandwich et 5€ les pâtisseries. Bref, Bob est devenu notre meilleur ami.

  • Qualité 8
  • Ambiance 7.5
  • Prix 8.5

About Author

2 commentaires

Leave A Reply

Lire plus :
Le craquant Crom’Exquis de Pierre Meneau

Le Crom'Exquis persiste et signe. Installé dans la très tranquille rue d'Astorg (8ème arrondissement), le restaurant du fils...

chef roellinger et ses épices
Savoir-faire | Olivier Roellinger

Nous avions adoré sa Poudre des Bulgares et son infusion Songe de Nuit, nous réalisons aujourd'hui une interview avec Olivier Roellinger...

Fermer