Découvrez Dessance, le premier bar à desserts de Paris

8

dessance gâteaux ambiance décorUn bar à desserts à Paris ? On pensait à un énième restaurant-concept, ce genre d’adresse qui oublie la qualité au profit du marketing. Mais Dessance, le premier bar de desserts de Paris va bien au-delà. Le chef n’est pas un débutant : Christophe Boucher est passé par le Grand Véfour et le Pavillon Ledoyen ; il délivre des assiettes précises, audacieuses et inattendues. Côté business on retrouve Philippe Baranès, déjà à l’initiative du Braisenville. La déco est signée François Joseph qui signe ici un lieu très (trop ?) masculin.

Omelette norvégienne fumée à la paille, Késako ?

On choisit chacun la formule à 19€ : mise en bouche, dessert à la carte puis mignardise. De but en blanc ça paraît refroidissant, mais finalement c’est un prix doux quand les desserts d’un deux ou trois étoiles parisiens tournent autour des 30€-40€. Et pourtant c’est bien dans cette cour là qu’on joue à Dessance. Côté carte, beaucoup de légumes — de la betterave à la vitelotte –, la pâtisserie de Christophe Boucher est définitivement végétale. Un dessert au chocolat rassurera les moins audacieux.

Le bal est ouvert avec une compotée de coing, granité de vin chaud et écume de coriandre. Du sucre oui, mais en faible quantité, et du talent à haute dose pour une mise en bouche végétale et gourmande.

dessance bar desserts paris

Croustillant chocolat vanille et nuage caramel amer, mon acolyte a choisi la voie du consensus. Au risque de comparer l’incomparable, c’est une sorte de barre chocolatée glacée. Le sucre se fait discret, l’amertume prononcée du caramel balançant bien la richesse du chocolat au lait, et le jeu de texture est impressionnant. Moelleux, croustillant, fondant et crémeux, les adjectifs manquent pour décrire ce dessert qui nous rappelle l’excellent entremet chocolat sésame et coeur caramel de chez Will.

dessance desserts paris

De mon côté, ce sera omelette norvégienne fumée à la paille et flambée au whisky. C’est rond, généreux, certainement plus sucré que ce qu’on a dégusté jusqu’à présent. L’objet a de la gueule, mais pas seulement. La meringue italienne renferme différentes préparations : glace vanille ; caramel hallucinant ; biscuit cacao (éclipsé par la magie du caramel). Ajoutez à cela la saveur particulière de la fumaison et l’intensité du whisky, un grand moment.

omelette norvégienne dessance

Bémol pour les mignardises. À leur décharge, c’était franchement difficile de faire autre chose que de la figuration après les impressionnants desserts. Les brins de fougère pour une ambiance sous-bois dans mon assiette m’ont plus amusé qu’autre chose, et ni les guimauves au marron glacé, ni les tuiles au sésame ne parviendrons à faire oublier les instants planants qui viennent de s’évanouir.
On vous recommande quoi qu’il en soit avec grand enthousiasme ce bar à desserts de la rue des Archives. Nous avons été franchement emballés.

dessznce5

Prix Dessance : dessert 19€, formule 4 desserts 44€

DESSANCE

74 rue des Archives
75003 Paris
01 42 77 23 62
Quartier : Temple/Marais/Archives/Rambuteau

Newsletter

7.7 COUREZ-Y
  • QUALITÉ 8.5
  • AMBIANCE 7
  • PRIX 7.5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

8 commentaires

  1. Micheline on

    Très bonne initiative de ce chef.
    Bien souvent en fin de repas, il est difficile de trouver une petite place pour les desserts et l’on se rabat sur une glace quelconque.
    J’ai hâte d’aller chez Dessance.
    Comme toujours de très belles photos et un texte bien écrit.

    • C’est ce qu’on se disait au début aussi. Mais à la réflexion, pas tant que ça quand on sait que les desserts dans un restaurant étoilé tournent facilement autour de 20 euros (45 euros chez Guy Savoy tout de même).

  2. shanghaijess on

    Bonjour,

    J’adore le concept et j’ai hâte d’essayer cette adresse! Recommanderiez-vous ce restaurant pour un repas complet ou bien faut-il y aller juste pour un dessert?
    Merci

    • Comme ils ne font que des desserts, j’aurais dû mal à en faire un repas entier. En revanche, c’est une super idée pour un goûter très gourmand.

    • On n’avait pas été conquis par la guimauve marron glaçé nous, mais je pense que c’est parce que ce qui était avant était tellement éblouissant qu’il était difficile de faire mieux.;)

Leave A Reply

Lire plus :
alt="Thoumieux"
Brasserie Thoumieux | Paris 07

Jean-François Piège a réinventé la brasserie en s'associant avec Thierry Costes et fait de la brasserie Thoumieux un...

scoop me a cookie paris
ET SI LAURA PETIT METTAIT PARIS AU COOKIE ?

Scoop me a cookie : une adresse qui pourrait bien vous rendre accro et donner des cheveux blancs à...

Fermer