L’AFFABLE : LA BISTRONOMIE AU SOMMET PAR GUILLAUME MONNET

0

Son ancêtre ne s’appelle peut-être pas Claude, mais Guillaume Monnet a du talent qui lui coule dans les veines et de l’or dans les mains. Alors retenez bien le nom de ce jeune chef aux manettes du bistrot qui décoiffe le quartier des ministères du 7ème arrondissement, le bien nommé Affable. Elevé en plein air et formé par les plus grands, de Guy Savoy à Jean-Pierre Vigato de l’Apicius, le jeune coq a pris avec brio la relève de Jean-François Pantaléon et envoie des assiettes savamment inspirées.

affable guillaume monnet

Ça bouge dans le 7ème arrondissement

l'affable rue saint simonPas de doute l’Affable est bien entouré : la Ferme Saint-Simon est à moins de dix mètres ; et il suffit de faire quelques pas de plus pour se rendre à la Laiterie Sainte-Clotilde ou Chez Graff. Ces quatre adresses font souffler un sacré coup de jeune sur le quartier et ses adresses food jusque là plutôt du genre plan-plan.
Le moins que l’on puisse dire c’est que l’on ne s’ennuie pas à l’Affable et qu’on ne risque pas de lui faire des infidélités. Ce bistro, propriété d’Olivier Hélion, a de quoi vous faire saliver : ravioles de homard, filet de boeuf de l’Aubrac, saint-pierre poêlé, mont-blanc. De nobles produits noblement travaillés, une ambiance de bistro chic savamment désengoncée, comme une bourgeoise qu’on aurait décoiffée, un service au taquet. Et ça, ça se paie ; environ 20€ les entrées, 30€ les plats et 13€ les desserts. Une formule déjeuner à 28€ peut toutefois rassurer les plus frileux.

L’Affable, fabuleuses assiettes bistrotières

Notes terreuses de champignons titillés par une très iodée une fricassée de bulots ; ça démarre fort. L’oeuf parfait vient terminer en onctuosité ce ménage à trois tout en équilibre. Le bouillon de porc quant à lui se laisse déguster jusqu’à la dernière cuillère. Les quelques feuilles de mâche font plus de la figuration qu’elles ne jouent les premiers rôles, mais pourquoi pas. La verdure c’est bon pour la santé il paraît. La composition est franchement copieuse et habilement assaisonnée, c’est un délice à placer au panthéon de la perfection des oeufs parfaits aux côtés celui de Paul-Arthur Berlan du Métropolitain.

AFFABLE restaurant paris

J’enchaîne avec une double assiette carrément pantagruélique : barbue et gratin de salsifis à la truffe. La barbue, kézako ? Un poisson plat, proche du turbot, à la chair délicate et fondante. La cuisson est menée à la baguette, ça s’effiloche parfaitement sous la fourchette sans se déliter. Et puis ça change des poissons beaucoup trop nacrés, voire franchement rosés, qu’on nous sert maintenant dans tout néo-bistrot qui se respecte.
Ennuyeux, les salsifis ? Vous chasserez vite cette idée quand vous aurez vu le gratin de Guillaume Monnet. Des légumes bien caramélisés, une crème enrobante, et une truffe qui vient jouer les trouble-fêtes. Ça envoie du bois. Beaucoup même.

l'affable restaurant plat

l'affable guillaume monnet

Les assiettes sont si roboratives que le dessert ce sera pour un prochain dîner. Et oui pas de doute, ici on ne se paie pas la tête du client — ni celle de son portefeuille –, l’Affable connaît les manières et sait mettre les formes pour recevoir ses convives.

L’addition : formule déjeuner entrée-plat ou plat-dessert à 28€, 55€-80€ à la carte.

L’AFFABLE
10 Rue de Saint-Simon
75007 Paris
+33 1 42 22 01 60
Quartier : Rue du Bac/Varenne/Solférino/Invalides

newsletter fin d'article

8.0 Top top top

Vous cherchez un bon bistrot vers la rue du Bac ? N'hésitez plus et réservez à l'Affable rue Saint-Simon, la table d'Olivier Hélion et de Guillaume Monnet. Le jeune chef propose une cuisine bistronomique de très, très haute volée. Il connaît ses classiques (cuissons parfaites, sauces bien concentrées, assaisonnements au cordeau) sur le bout des doigts. Et les assiettes sont sacrément copieuses. Menu à 28€ au déjeuner, et ça peut titiller les 90€ à la carte.

  • Qualité 8.5
  • Ambiance 8
  • Prix 7.5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

Leave A Reply

Lire plus :
La ferme Saint Simon : le restaurant réouvre ses portes avec brio

Après quelques mois d'un lifting bien mérité, la réouverture du restaurant La Ferme Saint Simon est sans aucun...

L’Épicuriste, départ imminent pour la bistronomie à Montparnasse

À deux pas de la gare Montparnasse, l'Épicuriste est un restaurant de choix dans un quartier qui manque...

Fermer