Restaurant Abri : le meilleur de la cuisine néo-bistro

5

alt="restaurant Abri"Le restaurant Abri fait partie des récentes révélations de la scène culinaire parisienne, rien que ça. La cuisine n’y est que finesse et créativité, les cuissons sont maîtrisées, et le service est aux petits soins. Aux commandes, on retrouve Katsuaki Okiyama, un génie japonais qui a fait ses armes chez Taillevent et Robuchon. Cerise sur le mochi, on apprécie le rapport qualité prix d’exception. Le soir, Abri ne propose qu’un menu unique composé de six plats. Je suis souvent déçu par les adresses qui me privent de ma liberté de choisir, mais ici c’est tout le contraire.

Entrons dans le vif du sujet avec cette asperge blanche juste saisie, accompagnée de deux gnocchis au parmesan. Entrée en matière réussie, l’asperge est savoureuse et les gnocchis fondants.

alt="Abri Asperge"

On enchaîne avec les grosses crevettes grillées accompagnées de lentilles à la crème de champignon. C’est osé mais le combo terre/mer fonctionne à merveille, la crème de champignon n’est pas écœurante et les crevettes sont parfaitement grillées.

alt="Abri entrées"

L’ultime entrée me rend pour le moins perplexe, un velouté de céleri rave avec une pointe de pamplemousse. C’est raffiné et les saveurs sont explosives, mais l’association n’est pas des plus séduisantes en bouche.

alt="Abri velouté"

Le magret de canard est juste grillé, la peau est croustillante, le jus bien exécuté, et les petits légumes en accompagnements sont tout aussi étourdissants.

alt="Abri canard"

Notre second plat, un bar cuit à la perfection, s’accompagnait de quelques haricots et d’une sauce aérienne dont la composition m’échappe. Il faut dire que cette assiette était sacrément planante.

alt="Abri bar"

On termine en apothéose avec un épatant fondant au chocolat, surmonté d’un sorbet cacao d’une rare intensité. On reste scotché, enfin surtout moi parce que mes compagnons de table sont des vrais habitués de la maison.

Abri dessert

En somme, le chef fait jeu égal avec les plus grands et mérite qu’on lui tire notre chapeau. Sa cuisine est aussi précise et tranchante que la lame d’un couteau japonais. En plein dans le mille.
D’autant que le menu du soir du restaurant Abri est au prix imbattable de 38,50 €. Pour nous c’est au niveau de notre formidable repas au Neva Cuisine. Seul hic, le cadre est plutôt exigu et ne ravira pas les plus claustrophobes d’entres vous ; mais vraiment, le jeu en vaut la chandelle. N’allez pas le dimanche chez Abri, c’est fermé.

Prix au restaurant Abri : 25€ (déjeuner) – 40€

Restaurant ABRI
92, rue du Faubourg-Poissonnière
75010 Paris
01 83 97 00 00
Quartier : Poissonnière/Gare du Nord

Newsletter

8.0 COUREZ-Y
  • QUALITÉ 8
  • AMBIANCE 7.5
  • PRIX 8.5

About Author

Co-fondatrice du Grumeau, Alice parcourt inlassablement Paris (et le monde) à la recherche des dernières bonnes adresses.

5 commentaires

  1. arf… presque 1 an que je dois absolument y aller… même pas le temps d’y faire 1 saut le lundi pour le club au tonkatsu!
    Et franchement, 38.50 euros de menu du soir, un des meilleurs rapport qualité prix de Paris pour cette catégorie

  2. Et la gentillesse de l’accueil et du service! A la japonaise quoi. Le menu déjeuner est encore moins cher et aussi chiadé. C’est vrai que le cadre et l’exiguïté ne permettent pas de proposer des tarifs de gastro alors que la cuisine, elle est en plein dedans!

  3. Quel bonheur ce restaurant !!
    oui, je suis comme vous, les menus surprises m’agacent, j’ai l’impression que l’on m’ôte la liberté de choisir… eh bien ! ici, je m’en réjouis : ce sont toujours des surprises divines, interpellantes et rien n’est incongru ou heurtant (et le sourire bienveillant et craquant de gentillesse du serveur vous laisse croire que vous êtes l’invité qu’on attendait …,d’ailleurs, il a fait bien des progrès au niveau de son apprentissage de la langue française… serais- je aussi performante en langue jamonaise ???…… je dois vous avouer que mon mari a-d-o-r-e venir ici, il y prend un air malicieux comme si c’était bientôt Noël et en réglant, il réserve, sans aucune honte…. une table pour …dans 2 mois …. pour être sur de ne pas louper un rendez vous important… ) et inattendu, les hommes sont parfois désarmants !
    Hier nous avons commencé par un tartare de bar avec des petites fleurs de brocolis et un soupçon de menthe…. léger, frais… dé-li-cieux ! puis un velouté de panais avec une mousse aérienne de verveine : délicatesse féminine, il ne fait pas très chaud en ce moment et cette deuxième entrée était douce, charmeuse puis nous avons continué avec un cabillaud et petits légumes plus … je ne me souviens plus, ai je trop vite mangé ??? ou trop bien apprécié le vin ( la carte des vins n’est pas bien longue mais de très bons choix) puis un magret de canard, parfaite cuisson, goût parfait et accompagnement parfait … que demander de plus ? et… le dessert, je ne peux même pas vous exprimer la sensation de légèreté lorque j’ai croqué la pâte feuilletée… emplie de crème vanillée , parfumée, osmose d’un ensemble qui se complète sans que l’on n’y prête attention ; l’évidence! aérienne, la définition,est presque trop lourde : légère, légère et légère tout en étant si parfaite de goût…
    je vous donne comme conseil : téléphonez, n’espérez pas avoir une table trop vite, vous n’auriez pas le temps de vous en réjouir, sans impatience… et vous serez récompensés… la gentillesse et la prévenance attentive et l’étincelle imaginative de nos amis japonais, vous récompensera… ou alors, si vous n’y êtes pas sensibles, je ne vous donnerai plus jamais de conseils !

    Ps : que font nos  » réputés guides » ; Ont ils oublié qu’il existe encore des endroits simples et conviviaux, sans artifice mais avec une qualité régulière et surprenante à chaque fois ….. ??? J’oubiais de remercier toute l’équipe, qui renouvelle à chaque fois cette magie avec un grand sourire; la simplicité de la gentillesse, de l’accueil ,jde la perfection, comme si tout leur était naturel et facile;
    ah! j’oubliais, merci notre cher Grumeau, vos commentaires me font sourire ou même rire et j’aime les lire, j’imagine votre engouement , vos plaisirs partagés et votre gentillesse aussi, car, vous êtes sincères et c’est cela l’essentiel, avoir envie de donner aux autres un clin d’oeil positif et qui donne envie d’aller découvrir quelque chose qui vous a plu …; et d’éviter ce qui vous a choqué ou heurté, ce qui n’était pas dans vos valeurs de vérité. J’admire vos photos, c’est tout un art… continuez avec votre jeunesse intègre !!
    ah! j’oubliais encore, l’addition, je n’en n’ai pas entendu parler, ça veut dire qu’elle était certainnement oubliable ou …. parfaite elle aussi !! et sans arrière goût d’amertume…

  4. Micheline on

    Le commentaire de Mimi me laisse sans voix, je suis en accord avec elle.
    Elle est votre meilleure ambassadrice, c’est sûr !
    Abri est le restaurant du moment

Leave A Reply